La Victoire de l'Amour
Dimanche 5h30 et 12h30
Du lundi au vendredi : 5h15
Samedi : 5h45
Lettre de Brigitte Bédard
Brigitte Bédard
2019-09-01

PAR Brigitte Bédard
Journaliste catholique 

Une cinquième année avec vous!

Chers amis,

Septembre est là, l’été s’achève et moi, je n’ai que la joie dans le cœur.

Il est submergé par une prière d’action de grâce, un chant de joie et une reconnaissance sans bornes.

J’entame ma cinquième année avec La Victoire de l’Amour… pouvez-vous le croire ? Pas moi ! Difficile à croire parce que le temps passe si vite. Mais surtout difficile à croire, car mon arrivée à cette émission n’était pas prévue du tout.

Je vous confie un secret… Je n’avais jamais écouté cette émission avant d’y mettre les pieds !

Chemin vers Dieu

C’était en mai 2015. J’étais avec mes collègues du Magazine Le Verbe. Nous avions été invités pour parler de cette nouvelle revue. J’attendais mon tour pour le maquillage et la coiffure et là, du fond de la pièce, j’entends une voix forte lancer : « C’est qui ça Brigitte Bédard ? ».

Je ravale ma salive. Je me demande intérieurement ce que j’ai bien pu faire de pas correct…

Je dois vous dire que deux semaines auparavant, Hélène, la recherchiste de l’émission m’avait appelée – comme elle le fait pour tous les invités – pour préparer l’entrevue. Elle m’avait demandé : « Brigitte, parle-moi un peu de toi. » J’ai répondu : « Quoi ? Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Vous voulez que je vous parle de ma conversion ? »

Je me suis lancée ! Et, au bout d’une heure, on s’est dit au revoir. Je me rappelle m’être dit que j’avais été folle de raconter cette histoire, que ce n’était pas pour ça que je venais à l’émission et patati et patata.

Donc, quand j’ai entendu « C’est qui ça Brigitte Bédard ? », j’ai eu peur et j’ai dit : « Euh… c’est moi. » C’était Sylvain Charron, juste en face de moi, que je voyais pour la première fois en personne… et quand on voit Sylvain pour la première fois en personne, on peut penser qu’il est… comment dire… de mauvais poil ? Mais non. Il ne l’était pas. Il était seulement décidé, résolu, confiant. J’ai appris à le connaître depuis…

Il me regardait droit dans les yeux et il m’a dit à moi et à toute l’équipe du Verbe : « Bon. On ne va pas parler de la revue pendant 15 minutes quand même ! On va closer l’émission avec ça pendant un bon cinq minutes. Brigitte, toi, tu vas témoigner. Tu vas venir raconter ta conversion. T’as dix minutes ! »

– Quoi ?, ai-je répondu, totalement éberluée.

– Je te le dis, a répondu Sylvain. C’est l’Esprit saint. Il me l’a dit hier soir. Et encore à matin !

C’est ainsi que le 3 mai 2015, je témoignais de ma rencontre avec Jésus-Christ à l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac après avoir engueulé un moine pendant trois jours.

Mais ce n’était pas fini. Deux semaines plus tard, Hélène me rappelait et me demandait si je voulais bien accepter de faire des chroniques hebdomadaires à l’émission. Trois jours plus tard, je disais oui.

Puis, alors que j’accompagnais une invitée sur le plateau, un prêtre manquait pour le tournage. Sylvain m’a regardé : « Bon. C’est toi qui vas faire l’homélie, Brigitte ! »

– Quoi ? Comme ça ! Sans préparatif !

– Fies-toi à l’Esprit saint… pis à mon pif !, avait répondu Sylvain.

Et c’est ainsi que quelques 200 chroniques plus tard, une centaine de commentaires homilétiques plus tard, quelques trouvailles d’invités plus tard, quelques Caravanes plus tard, quelques pèlerinages plus tard, quelques lettres du mois plus tard, quelques 500 lettres et courriels de lecteurs plus tard, mon cœur ne peut contenir cette prière d’action de grâce, ces chants de joie, cette gratitude infinie envers mon Seigneur et mon Dieu et envers Sylvain, que je n’appelle plus « patron », mais « ami » et « frère », envers Hélène, ma mère spirituelle, envers Aimé, mon coiffeur et styliste préféré et puis envers tous les autres, ceux que vous voyez à l’écran et aussi ceux que vous ne voyez pas et qui font que La Victoire de l’Amour est là, chaque jour, dans nos vies, depuis bientôt 25 ans.

Merci à vous, chers lecteurs, chers téléspectateurs, de m’accueillir chez vous, de prendre le temps de m’écrire, de me faire des confidences, de rire de mes folies, de m’aimer dans mes faiblesses, de m’inviter chez vous, de prier pour moi, mon mari et nos enfants. Merci surtout de prier pour la grande famille de La Victoire de l’Amour.

Merci Seigneur pour ce beau, ce grand, ce bel Amour !

Avec toute mon affection,

Brigitte Bédard

Archives des lettres
Logo VDA Contactez-nous

La Victoire de l'Amour est un organisme canadien catholique qui produit une émission quotidienne sur le Web et au réseau TVA

Pour nous joindre

La Victoire de l'Amour
C.P. 120 succ. Boucherville
Boucherville
J4B 5E6
CANADA

Téléphone (Montréal et région) :
(514) 523-4433

Téléphone (extérieur de Montréal) :
1-888-811-9291

Télécopieur :
(450) 670-3452

Courriel :
info@lavictoiredelamour.org