Une aire de repos

1er JUILLET 2012
Par ,
Envoyer à un proche

Bon été à chacun.

Enfin nous y sommes à cet été qui nous a fait attendre entre deux orages et le mercure qui monte et descend...

Sans doute vous avez planifié de beaux temps de vacances avec vos proches et vos amis. Balade à la campagne, pique-nique au bord de l'eau, célébrations champêtres et invitations à de beaux mariages... Espérons que le soleil restera au rendez-vous et que la joie fasse partie de tous vos événements.

Nos autoroutes sont magnifiques l'été, bordées de verdure, de petits villages colorés et bien sûr, de ces espaces de repos avec salles de bain et tables de pique-nique, lieux bien paisibles et accueillants.

Ma vie est comme une autoroute avec tous ses espaces colorés et reposants. Il nous arrive parfois de faire de la route mais de ne pas s'arrêter en chemin, car notre temps est si précieux et nos horaires tellement remplis. Le temps nous manque et on se dit : « Quand j'aurai le temps.» «Quand je serai à ma retraite.» «Quand les enfants seront grands. »
Le temps passe, bien sûr, et je n'ai pas le temps de le voir passer...et j'ai déjà 50 ans.
À 60 ans, je n'y pense plus et à 70 ans, je me dis : « Si j'avais 10 ans de moins, j'aimerais faire ceci, cela.»

Dans le récit de la création dans le livre de la Genèse, il est écrit : « ... et le 7e jour Dieu se reposa. » Satisfait de son travail et surtout ne voulant pas dépasser la merveille qu'Il venait de faire, Il prit le temps pour admirer paisiblement son œuvre et se réjouir avec elle. En raison de cela, nous gardons le dimanche comme jour de réjouissances et d'actions de grâce avec Dieu et les nôtres. De plus, la sagesse humaine prévoit aussi des temps plus prolongés de vacances pour refaire nos forces et vivre plus intensément nos liens familiaux et amicaux.

Quel est la bonne question ? Est-ce que j'ai le temps de...? Ou, est-ce que je prends le temps de...?

Il est triste de faire le constat à l'âge de 60 ou 70 ans que je n'ai pas pris le temps nécessaire pour vivre ces beaux moments avec les miens. Souvent, cette réflexion arrive à cause d'une rupture ou d'un décès et là, je me sens devant le mur du temps qui m'échappe, dans la loi du non-retour. C'est alors le regret et parfois la culpabilité qui prennent toute la place et ne me laissent que le remord et la tristesse.

J'entends parfois des parents qui me disent : « Je n'ai pas vu grandir mes enfants, je n'ai jamais accompagné mon fils à ses parties de hockey, je n'ai pas pris le temps d'aller au concert de ma fille et maintenant elle est handicapée et elle ne joue plus. »

La vie est tellement courte et fragile que nous devons prendre tout le temps nécessaire pour accomplir ce qui est vraiment de première importance, les relations.

Pour passer de belles vacances avec nos proches, il faut les planifier et organiser des événements pour provoquer ces rencontres. Un brin de folie et d'extravagance parfois peut nous aider à sortir de notre routine et de la grisaille de nos vies... Allez-y... Osez l'été...On y est déjà...!

Que le Seigneur vous bénisse ainsi que vos beaux moments de tendresse dans vos retrouvailles estivales.

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er JUIN 2012
Sylvain Charron

Jésus veut encore prendre PAROLE dans notre monde

Lire ce texte
Publié le 1er JUIN 2012
Donald Thompson

Comment prie-t-on Marie ?

Lire ce texte
Publié le 1er MAI 2012
Sylvain Charron

C'est le mois de Marie,c'est le mois le plus beau !

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don