Vieillir dans la dignité!

Message mensuel de Sylvain | 1er MARS 2022
Par Sylvain Charron, Animateur et fondateur de la Victoire de l'Amour
Envoyer à un proche

Bonjour,

Je suis encore une fois très heureux de vous retrouver en ce début du Carême 2022. 

Il y a quelques semaines, comme ce fut le cas pour des milliers de personnes, j’ai contracté la COVID-19. Heureusement, en ce qui me concerne — et j’en remercie le Seigneur — la maladie quoique très intense a été de courte durée. Je me porte maintenant beaucoup mieux et n’ai conservé aucune séquelle : pour cela aussi je remercie le Seigneur !

Ceux et celles qui sont des fidèles de longue date de La Victoire de l’Amour savent que j’ai un grand ami depuis 1995 en la personne de monseigneur Jacques Gaillot. Notre amitié est très précieuse et solide comme le roc. 

Il a écrit un texte absolument remarquable et avec sa permission je le partage avec vous. N’hésitez pas à le méditer pendant le Carême.

Vieillir dans la dignité

Mgr Jacques Gaillot

Nous sommes plus enclins à revendiquer notre droit à mourir dans la dignité, qu’à celui de vieillir dans la dignité. 

Aujourd’hui, la vieillesse devient un cauchemar planifié, par une course au profit qui l’emporte sur toute autre considération.

Un être humain n’est pas réduit à ce qu’il produit ou à ce qu’il consomme. La dignité d’une personne n’est pas à vendre ou à louer. Elle ne doit jamais être perdue. Les maltraitances attestent qu’on n’a pas su reconnaître la dignité de nos aînés ni comprendre que ces personnes du grand âge avaient autant besoin de respect que de soins. 

Si l’humain avait été placé au cœur de ces maisons de retraite, tout le monde serait gagnant.

Vieillir, n’est-ce pas tout perdre, au gré du temps ? La solitude est la grande épreuve. La tendresse, si nécessaire, semble disparue. Les personnes âgées ont un grand besoin de relations humaines chaleureuses où elles se sentent accueillies, écoutées, aimées. Nul ne survit au manque d’amour. N’en réchappe que la personne qui est aimée.  

Il n’y a pas de vie perdue quand on aime. Une vie animée par l’amour est source de fécondité. C’est ainsi qu’on peut grandir en humanité. Se donner aux autres, n’est-ce pas le secret de ne pas mourir ? 

Nous avons à bâtir une société où personne ne sera laissé de côté. Une société où les aînés auront leur place et seront honorés.

« Les personnes âgées sont comme les racines d’un arbre : si elles sont exclues de la société, l’arbre meurt » pape François    

Jacques Gaillot
Évêque de Partenia

Nous vivons à l’heure actuelle une période tumultueuse de l’Histoire : plusieurs personnes sont épuisées, voire désespérées, mais il ne faut pas se laisser aller au désespoir. Voici ce que l’abbé Pierre, un homme hors du commun, a écrit il y a déjà plusieurs années, un texte tellement collé à l’actualité qu’on le croirait récent…

Je continuerai à croire !

Abbé Pierre

Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir.
Je continuerai à aimer, même si les autres distillent la haine.
Je continuerai à construire, même si les autres détruisent.
Je continuerai à parler de paix, même au milieu d’une guerre.
Je continuerai à illuminer, même au milieu de l’obscurité.
Je continuerai à semer, même si les autres piétinent la récolte.

Et je continuerai à crier, même si les autres se taisent.
Et je dessinerai des sourires sur des visages en larmes. 
Et j’apporterai le soulagement, quand on verra la douleur.
Et j’offrirai des motifs de joie là où il n’y a que tristesse.

J’inviterai à marcher celui qui a décidé de s’arrêter…
Et je tendrai les bras à ceux qui se sentent épuisés. 

Abbé Pierre

Comme c’est le cas chaque année, il n’y a pas de cadeau du mois pour la période du Carême. Le plus précieux des cadeaux que nous pouvons vous offrir c’est de continuer à vous présenter des émissions de qualité, sept jours par semaine, et ce depuis plus de vingt-sept ans ! 

Merci de tout cœur de votre offrande SPÉCIALE du Carême 2022. 
Merci de donner des moyens au Bien afin qu’Il puisse se répandre !
Ensemble, tout est possible !

Je vous souhaite à tous et à toutes un Carême apaisant !

Fraternellement,

Sylvain Charron

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er FÉVRIER 2022
Père Jean A. Patry

Ne crains rien, car je suis avec toi. Is 41:10

Nous traversons actuellement un temps difficile à cause de cette pandémie qui affecte toutes les couches de notre société : maladies, deuils, angoisses, isolement, perte de travail, etc. C’est en étant solidaires que nous arriverons à traverser cette période sombre de nos vies.

Lire ce texte
Publié le 1er FÉVRIER 2022
Sylvain Charron

27 ans dʼAmour !

Depuis bientôt deux ans, nous vivons une situation historique avec la COVID-19. Vivre dans un contexte de pandémie est difficile pour tout le monde et nous avons tous et toutes hâte de passer à autre chose. 

Lire ce texte
Publié le 1er JANVIER 2022
Sylvain Charron

2022, Marie mon Espérance!

Vous êtes plusieurs à m’avoir écrit récemment pour me confier votre anxiété relativement à la recrudescence de la COVID-19. Si vous saviez comme je vous comprends et que tout comme vous j’ai très hâte que cet épisode soit derrière nous !

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don