Message du pape François pour le Carême

Message mensuel de Sylvain | 1er MARS 2015
Par Sylvain Charron, Animateur et fondateur de la Victoire de l'Amour
Envoyer à un proche

Bonjour,

En ce temps de Carême 2015, je veux laisser la parole au bon pape François… voici un résumé de son message pour bien vivre notre Carême. Je vous retrouve à la fin de ce message!

« Chers frères et sœurs,

Le Carême est un temps de renouveau pour l'Église, pour les communautés et pour chaque fidèle. Mais c'est surtout un « temps de grâce » (2 Co 6,2). Dieu ne nous demande rien qu'il ne nous ait donné auparavant : « Nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier » (1 Jn4, 19). Il n'est pas indifférent à nous. Il porte chacun de nous dans son cœur, il nous connaît par notre nom, il prend soin de nous et il nous cherche quand nous l'abandonnons. Chacun de nous l'intéresse; son amour l'empêche d'être indifférent à ce qui nous arrive. Mais il arrive que, quand nous allons bien et nous prenons nos aises, nous oublions sûrement de penser aux autres (ce que Dieu le Père ne fait jamais), nous ne nous intéressons plus à leurs problèmes, à leurs souffrances et aux injustices qu'ils subissent… alors notre cœur tombe dans l'indifférence : alors que je vais relativement bien et que tout me réussit, j'oublie ceux qui ne vont pas bien. Cette attitude égoïste, d'indifférence, a pris aujourd'hui une dimension mondiale, au point que nous pouvons parler d'une mondialisation de l'indifférence. Il s'agit d'un malaise que, comme chrétiens, nous devons affronter.

Quand le peuple de Dieu se convertit à son amour, il trouve les réponses à ces questions que l'histoire lui pose continuellement. Un des défis les plus urgents sur lesquels je veux m'arrêter dans ce message, est celui de la mondialisation de l'indifférence. L'indifférence envers son prochain et envers Dieu est une tentation réelle même pour nous, chrétiens. C'est pour cela que nous avons besoin d'entendre, lors de chaque Carême, le cri des prophètes qui haussent la voix et qui nous réveillent. Dieu n'est pas indifférent au monde, mais il l'aime jusqu'à donner son Fils pour le salut de tout homme. À travers l'incarnation, la vie terrestre, la mort et la résurrection du Fils de Dieu, la porte entre Dieu et l'homme, entre le ciel et la terre, s'est définitivement ouverte.

Et l'Église est comme la main qui maintient ouverte cette porte grâce à la proclamation de la Parole, à la célébration des sacrements, au témoignage de la foi qui devient agissante dans l'amour (cf. Ga5,6). Toutefois, le monde tend à s'enfermer sur lui-même et à fermer cette porte par laquelle Dieu entre dans le monde et le monde en lui. Ainsi, la main, qui est l'Église, ne doit jamais être surprise si elle est repoussée, écrasée et blessée. C'est pourquoi, le peuple de Dieu a besoin de renouveau, pour ne pas devenir indifférent et se renfermer sur lui-même. Je voudrais vous proposer trois pistes à méditer pour ce renouveau.

Même en tant qu'individus, nous sommes souvent tentés d'être indifférents à la misère des autres. Nous sommes saturés de nouvelles et d'images bouleversantes qui nous racontent la souffrance humaine et nous sentons en même temps toute notre incapacité à intervenir. Que faire pour ne pas se laisser absorber par cette spirale de peur et d'impuissance? Tout d'abord, nous pouvons prier dans la communion de l'Église terrestre et céleste. Ne négligeons pas la force de la prière de tant de personnes! L'initiative 24 heures pour le Seigneur, qui, j'espère, aura lieu dans toute l'Église, même au niveau diocésain, les 13 et 14 mars, veut montrer cette nécessité de la prière. Ensuite, nous pouvons aider par des gestes de charité, rejoignant aussi bien ceux qui sont proches que ceux qui sont loin, grâce aux nombreux organismes de charité de l'Église. Le Carême est un temps propice pour montrer cet intérêt envers l'autre par un signe, même petit.

Enfin, la souffrance de l'autre constitue un appel à la conversion parce que le besoin du frère me rappelle la fragilité de ma vie, ma dépendance envers Dieu et mes frères. Si nous demandons humblement la grâce de Dieu et que nous acceptons les limites de nos possibilités, alors nous aurons confiance dans les possibilités infinies que l'amour de Dieu a en réserve. Et nous pourrons résister à la tentation diabolique qui nous fait croire que nous pouvons nous sauver et sauver le monde tout seuls.

Je vous assure de ma prière afin que chaque croyant et chaque communauté ecclésiale parcourt avec fruit le chemin du Carême, et je vous demande de prier pour moi. Que le Seigneur vous bénisse et que la Vierge Marie vous garde. »

Comme par les années passées, il n'y aura pas de cadeau du mois pour mars… je me permets de vous demander un don tout à fait spécial en ce Carême 2015… merci de donner sans rien attendre en retour… le plus beau cadeau que nous pouvons vous offrir est celui des émissions de télévision, 7 jours par semaine, depuis déjà 20 ans. Lorsqu’il n'y a pas de cadeau, des gens décident de ne pas donner… c’est toujours un risque… mais, je mets toute ma confiance en Jésus, Maître de l’Impossible… Je sais qu’Il mettra dans votre cœur le geste à faire pour LA VICTOIRE DE L’AMOUR.

Merci de votre offrande spéciale du Carême…

Avec mon amitié,

Sylvain Charron

PS : N’oubliez pas de réserver vos billets pour le 20e anniversaire!

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er FÉVRIER 2015
Sylvain Charron

 « On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision » - Pape François -

Depuis notre dernière correspondance, il s’est passé bien des choses dans le monde… en particulier l’attaque terroriste à Paris contre Charlie Hebdo...

Lire ce texte
Publié le 1er FÉVRIER 2015
Joseph Éveillard

Découvrons le vrai visage de notre Dieu

Parler de Dieu, qui ne le fait pas? En bien ou en mal… Dieu reste toujours un sujet de réflexion pour des millions de gens qui croient et qui espèrent en Lui. De simples gestes et des prières sont adressés à ce Dieu qui est Amour, Lumière, Source, Miséricordieux, etc. Mais attention! C’est si facile de parler de Dieu.

Lire ce texte
Publié le 1er JANVIER 2015
Sylvain Charron

En 2015, osons le Pardon!

Pour La Victoire de l’Amour, 2015 signifie la Joie de célébrer 20 ans d’existence… je n’en reviens pas moi-même… le temps passe tellement vite… nous sommes en pleine préparation de la grande fête qui aura lieu le samedi 16 mai 2015 à l’Aréna Maurice-Richard, à Montréal.

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don