« La mort, c’est plein de vie dedans » - Félix Leclerc

1er NOVEMBRE 2016
Par Soeur Angèle, Religieuse des Sœur Notre-Dame du Bon Conseil
Envoyer à un proche

Bonjour,

C’est un plaisir de partager avec vous quelques réflexions sur ce mois de novembre, très souvent appelé le mois des morts. Ce mois marque en effet un temps d’arrêt afin de se souvenir des êtres chers qui ont dépassé les limites de notre temps pour s’engager sur le chemin de l’éternité.

Pour moi, le mois de novembre est aussi synonyme d’une belle espérance. Félix Leclerc a un jour écrit cette phrase remplie de vérité et de sagesse : « La mort, c’est plein de vie dedans ».

Si l’on pense aux saisons, novembre marque la « mort » apparente de la nature; pourtant nous savons d’expérience qu’il n’en est rien, elle est en dormance, elle se prépare à nous offrir toute la magie d’un prochain printemps et la magnificence de sa pleine éclosion pour les mois d’été. C’est un cycle qui recommence année après année et il ne nous viendrait pas à l’idée d’en douter une seule seconde. De même en est-il des gens qui s’endorment d’un sommeil éternel apparent. Par notre foi chrétienne, nous avons la certitude qu’ils sont toujours vivants auprès de Celui qui les a rappelés à Lui. Ils demeurent également présents à nos côtés, dans notre cœur et dans nos pensées. Oui, en nous quittant, tous ceux et celles que nous avons aimés, continuent de vivre en nous et par nous. Nous ne devons pas en douter car en s’engageant dans la vie éternelle, ils nous ont légué le meilleur d’eux-mêmes, et ils nous invitent à continuer de partager autour de nous ce que nous avons le plus admiré et aimé chez ces personnes. C’est notre plus bel héritage!

Famille à l'automne
Famille à l'automne

Attendre le réveil de la nature, c’est facile; mais croire qu’un jour nous serons tous réunis dans un autre monde auprès du Père, c’est moins évident, mais croire sans voir c’est ce que nous appelons la foi et cette foi chrétienne que nous partageons nous appelle à l’espérance et l’espérance fait vivre.

Le mois de novembre, c’est aussi moins de lumière. Nous disons que les journées raccourcissent… Pourtant elles ont toujours une durée de 24 heures… à nous de bien les utiliser et de les illuminer de l’intérieur. Nos activités changent, on brise la routine estivale. C’est le temps de se gâter, de profiter de ce temps mort pour se rapprocher des siens et pourquoi pas leur redire qu’ils sont importants pour nous et à quel point nous les aimons. C’est le temps de se souvenir qu’en toute justice, nous aussi, un jour, nous traverserons la route qui mène au Créateur.

L’automne c’est aussi l’occasion de profiter de chaque journée de beau temps avant les rigueurs de l’hiver. C’est le temps de belles promenades, de randonnées entre amis, de cocooning, de partager de bons repas réconfortants, de se plonger dans des lectures inspirantes, de se ressourcer chacun à sa façon, etc…

De tout cœur, je vous souhaite donc un mois de novembre vivant, rempli de la lumière des êtres chers disparus, de réflexions fructueuses, de belles découvertes et surtout, profitez bien de cette période pour alimenter votre espérance.

En toute amitié,

Sœur Angèle Rizzardo

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er OCTOBRE 2016
Sylvain Charron

Des vies sauvées par Dieu grâce à vous !

Le mois d’octobre est le mois du Rosaire consacré à la Vierge Marie, notre Mère de Tendresse qui nous aime tant. Il y a quelques semaines, j’ai vécu un très beau moment que j’ai vu comme un clin d’œil de Dieu d’encouragement. Je faisais mon épicerie et un homme d’environ 35 ans a demandé à me parler… dans la rangée des céréales ! Nous nous sommes mis à l’écart et il m’a raconté son histoire.

Lire ce texte
Publié le 1er OCTOBRE 2016
Pier-Luc Bordeleau

Un certain dimanche d’octobre, je me suis permis de rencontrer Dieu… 

J’avais 24 ans et je décidai d’aller faire une retraite au monastère pour me déconnecter du monde et m’enraciner dans la présence de Dieu. Le seul problème c’est que j’y allais pour deux jours et deux jours, vous le savez comme moi, c’est clairement pas assez long pour atteindre mon objectif de rencontrer Dieu. Vous savez quoi? Ce fut juste assez long finalement. J’ai goûté sa Présence, je pense que je L’ai rencontré, j’ai rencontré Dieu…

Lire ce texte
Publié le 1er SEPTEMBRE 2016
Sylvain Charron

Dieu, le Maître de l’impossible ! 

Au mois d’août, j’ai eu le privilège d’aller voir Céline Dion en spectacle au Centre Bell à Montréal. J’avais reçu le billet en cadeau. Pour ceux qui me connaissent bien, j’ai toujours gardé ma foi d’enfant. J’ai alors demandé au Seigneur la chose suivante, mais pratiquement impossible : « Seigneur, je me permets de te demander un cadeau… celui de rencontrer Céline avant son spectacle ! »...

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don