La Victoire de l’Amour, une visitation quotidienne

1er JUILLET 2019
Par Richard L’Archer, i.v. Dei, Membre de l’Institut séculier Voluntas Dei.
Envoyer à un proche

Bonjour,

Puisque nous venons vous visiter quotidiennement dans votre foyer et qu’en plus vous avez fait le choix d’être un bienfaiteur ou une bienfaitrice de l’émission LA VICTOIRE DE L’AMOUR, j’ose croire que vous connaissez très bien ce passage de l’Évangile où Marie part en hâte visiter sa cousine Élisabeth. (Lc 1, 39-56).

Dès la Salutation de la Vierge, nous devenons témoins privilégiés de l’expérience spirituelle, voire mystique qui s’y vit en un instant. Une expérience si hautement divine qu’elle transforme une simple femme en Prophétesse et un fœtus en Précurseur.

Il y a 24 ans déjà, les membres et partenaires de l’émission « LA VICTOIRE DE L’AMOUR » rêvaient humblement de prolonger dans les foyers du Québec et ailleurs cette Visitation de la Vierge. Avec vous, les membres de l’équipe rendent grâce à Dieu, car ce rêve est devenu une réalité qui se perpétue encore et encore. De fait, très tôt le matin, alors que Dieu fait lever son soleil sur notre terre, nous arrivons sur la pointe des pieds pour vous dire dans nos mots simples, mais remplis de tendresse : « L’Amour fut victorieux » et il continuera de l’être tant et aussi longtemps que vous et moi vivrons une visitation par jour.

Marie s’est présentée à sa cousine Élisabeth les mains vides pour que rien ne les détourne de ce moment d’éternité. Sans négliger la qualité audio-visuelle de nos émissions, nous venons aussi vous rendre visite dans un dépouillement volontaire. Comme Marie, nous nous centrons sur l’essentiel, car nous avons peu de temps pour voyager avec vous dans ce monde spirituel. Ensemble, nous prenons le temps de prier, de lire la Parole de Dieu et d’en écouter une homélie. Puis, les dimanches, nous y ajoutons un témoignage qui nous permet de constater que Dieu, par Marie, continue de visiter son peuple.

Toutefois, pour qu’il y ait vraiment une Visitation, il faut que toutes les dimensions humaines, c’est-à-dire, la tête, le cœur et le corps, soient mises à contribution. Rappelons-nous que Jean, en Élisabeth, n’a frémi que lorsque Marie a salué et embrassé Élisabeth.

Paysage estival

La salutation de Marie à sa cousine s’est faite dans une embrassade bien naturelle d’une mère à une autre, chacune graciée par Dieu. Il y a donc eu un corps-à-corps empreint de pureté, de tendresse et d’amour. Un corps-à-corps nécessaire, car pas de corps, pas de Visitation.

Plus encore, il fallait aussi que leur esprit se rencontre. Mais les deux femmes ne connaissaient-elles pas et n’adoraient-elles pas le même Yahvé ? N’avaient-elles pas les mêmes mots pour prier et pour parler du Créateur éternel ? Puisque la réponse est oui, nous pouvons donc croire que leur esprit vivait un tête-à-tête, nécessaire, car pas d’esprit, pas de Visitation.

Pour unifier tout cela, il y eut une communion profonde entre elles et entre les deux enfants à naître. Il y eut donc un cœur-à-cœur nécessaire, car pas de cœur, pas de Visitation.

Lorsque ces trois éléments (tête, cœur et corps) sont réunis, l’âme s’élève spontanément recevant une Visitation du Père, du Fils et de l’Esprit Saint et c’est alors que notre cheminement s’humanise et se divinise en même temps.

C’est pour élever nos âmes quotidiennement que nous venons vous faire une accolade matinale. Nous le faisons par une parole positive et vivifiante; par des prières, par la Parole de Dieu et les homélies. Nous osons croire que tout cela rejoint les trois dimensions humaines de centaine de milliers de téléspectateurs et téléspectatrices.

Merci de nous permettre d’entrer dans votre demeure quotidiennement pour rejoindre toutes vos dimensions humaines, tête, cœur et corps, pour élever votre âme et la nôtre. Puis, en nous laissant toucher votre être, vous toucher le nôtre pour une belle et profonde communion qui persiste, grâce à Dieu, depuis près de 25 ans.

À tous les jours nous venons vous visiter. Alors ensemble, permettons à Dieu de transformer cette visite quotidienne en visitation, pour une VICTOIRE DE L’AMOUR.

Pour favoriser votre chemin de vie et de sainteté, je vous bénis, au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. AMEN !

Richard L’Archer,
L’abbé Richard L’Archer, i.v. Dei

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er JUIN 2019
Sylvain Charron

TOUT EST UNE QUESTION D’ATTITUDE !

En avril dernier, lors de notre passage à Magog pour la Caravane de La Victoire de l’Amour, j’ai eu le privilège de rencontrer une dame extraordinaire. Il s’agit d’Hélène Desautels qui a 88 ans. Sa nièce Édith m’avait écrit en me demandant si j’accepterais d’aller rendre visite à sa tante Hélène au CHSLD de Magog.

Lire ce texte
Publié le 1er JUIN 2019
Père Michel-Marie

« CONNAIS-TU VRAIMENT JÉSUS-CHRIST ? »

Si vous saviez comme je suis heureux, en ce mois de juin, qui est le mois de l’amour puisqu’il est consacré au cœur du Christ qui ne cesse de battre pour nous tous, de vous rejoindre par ces quelques mots et de vous dire à mon tour combien je vous aime et vous accompagne de tout mon dévouement.

Lire ce texte
Publié le 1er MAI 2019
Sylvain Charron

BEAU MOIS DE MARIE !

Tout d’abord, je dois vous dire que LA CARAVANE DE LA VICTOIRE DE L’AMOUR fut un très grand succès. Environ 1,400 personnes sont venues à l’Abbaye Saint-Benoît-du-Lac en 5 jours. Quelle joie de rencontrer et de serrer la main à des gens que je considère comme des amis. Me retrouver à Saint-Benoît-du-Lac fut, pour moi, un moment très émotif car, comme vous le savez, ma vie a complètement changé à cet endroit il y a 24 ans !

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don