LE SACRÉ-CŒUR DE JÉSUSCe Cœur qui bat avec tant d'Amour

1er AVRIL 2014
Par Monseigneur Christian Lépine, Archevêque de Montréal
Envoyer à un proche

Croire en l'Amour divin

Croyez-vous en l'Amour de Dieu pour vous? Croyez-vous que Dieu est Amour ? Jésus-Christ est venu dans le monde pour nous révéler et nous communiquer « la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur » (Eph 3, 14-19) de l'Amour divin. Il vient frapper à la porte de notre cœur (Ap 3, 20) pour demeurer en nous et nous en Lui, de sorte que notre vie puisse être vécue dans la foi en Son Amour. Chaque être humain peut dire « Il m'a aimé et s'est livré Lui-même pour moi » (Gal 2,20) afin que j'aie la vie de Dieu en moi déjà en ce monde et en plénitude dans l'éternité.

L'Amour divin de Jésus, Lui qui est le Fils unique du Père éternel, imprègne toute la nature humaine qu'Il a assumée afin de se faire proche de chaque être humain de tout lieu et de tout temps. C'est à travers sa nature humaine, corps et âme, qu'Il nous aimés et qu'Il nous a fait connaître la Bonté infinie : « A ceci nous avons connu l'Amour de Dieu, c'est que Lui a donné sa vie pour nous » (1Jn 3, 16). C'est à travers son cœur transpercé d'où « sortit aussitôt du sang et de l'eau » (Jn 19, 34) que nous avons accès à son Amour.

Le langage du cœur

Le langage du cœur s'enracine profondément dans notre humanité. On sait que le cœur humain est le symbole par excellence de l'amour et qu'il nous renvoie aux sentiments les plus profonds qui nous habitent. Le cœur exprime le centre de la personne, le lieu du je libre d'où surgissent les décisions par lesquelles on s'engage dans la vie, dans les relations humaines, dans la vie de couple et de famille, dans le service des autres. Le cœur signifie l'amour car le cœur physique est le lieu où retentissent les affections humaines. C'est pourquoi le langage du cœur est compris universellement quelle que soit la culture. Le cœur dit la personne et la profondeur.

La Bible elle-même utilise souvent le mot cœur pour dire les grands sentiments d'amour et leur profondeur : « j'ai trouvé celui que mon cœur aime » (Ct 3, 4). Ainsi lorsque Moïse veut appeler à aimer Dieu il dit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur... » (Dt 6, 5). Parler du Cœur de Jésus c'est donc se servir du symbole universel de l'amour humain pour exprimer l'Amour infini de Jésus pour nous.

Un Cœur brûlant d'amour

Jésus a le cœur brûlant d'amour pour nous et Il nous invite avec empressement à aller vers Lui, car de son cœur transpercé coule « des fleuves d'eau vive » : « Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive, celui qui croit en moi » (Jn 7, 37-38). Sur la croix Il a souffert en son corps et en son cœur afin de porter nos péchés, nos souffrances et nos morts. Son âme a été « triste à en mourir » (Mt 26,38) afin de porter nos tristesses.

Pour tout être humain, la mort ne constitue pas la disparition de la personne, mais la séparation du corps et de l'âme, le corps périssant alors que l'âme est immortelle. Jésus, notre Sauveur, se fait solidaire de notre mort lorsque son âme humaine, toujours assumée par sa divinité, est séparée de son corps qui sera mis au tombeau. Cependant, au moment de sa résurrection son corps est spiritualisé et de nouveau uni à son âme, de sorte que Jésus assume pour l'éternité une nature humaine glorifiée, corps et âme, par laquelle Il nous communique sa présence, sa vie et sa grâce maintenant et à jamais. Son Sacré-Cœur brûle éternellement d'Amour pour nous, Il nous donne sans cesse l'Esprit Saint qui nous enracine fortement en Lui qui est « doux et humble de cœur » (Mt 11, 29).

Rencontrer l'Amour divin

Se tourner vers le Cœur transpercé de Jésus c'est se tourner vers Jésus qui nous a aimé jusqu'à l'extrême de l'amour et qui nous révèle sa Miséricorde toujours prête à pardonner. L'eau et le sang deviennent les symboles du baptême et de l'eucharistie par lesquels le Christ ressuscité nous sauve et nous fortifie.

Le Cœur de Jésus résume ainsi le mystère de l'Amour de Dieu, de l'Incarnation, de la Croix et de la Résurrection. Le Cœur de Jésus nous révèle que l'Amour de Dieu pour nous est tel qu'il veut se faire proche de nous en assumant une nature humaine lors de la naissance de Jésus. Cet Amour est si grand que Jésus veut porter nos péchés, nos angoisses et nos souffrances en mourant sur la Croix. Cet Amour est si puissant que Jésus ressuscite et nous ouvre le chemin de la vie éternelle.

La grandeur de Dieu peut nous le faire voir comme étant loin et distant. Le Cœur de Jésus nous dit que Dieu est totalement présent par amour à chacun et chacune d'entre nous. La résurrection de Jésus peut nous le faire voir comme étant retourné au ciel et nous regardant de loin. Le Cœur de Jésus nous rappelle que si Jésus disparaît à nos yeux c'est qu'Il désire habiter notre cœur et qu'Il frappe sans cesse à notre porte en respectant notre liberté. La divinité de Jésus peut nous faire penser qu'Il est un juge sévère qui ne comprend pas les faiblesses de la nature humaine. Le Cœur de Jésus nous annonce la sollicitude de Jésus pour tout être humain qu'Il veut combler de sa paix en cette vie, attirer à la conversion et conduire au bonheur éternel.

Demeurer dans l'Amour

Le Cœur de Jésus bat avec tant d'Amour que rien ne peut « nous séparer de l'amour de Dieu manifesté dans le Christ Jésus notre Seigneur » (Rm 8, 38). Comme la mort n'a pu le retenir et n'a pu l'empêcher de ressusciter, rien de ce qui nous arrive dans la vie ne peut empêcher Jésus de nous donner sa Paix. Aucune détresse ne peut empêcher Jésus de nous pacifier, de nous réconforter et de nous guider sur le chemin de la prière et de l'amour des autres, en faisant de notre vie un don confiant, résolu et rempli d'espérance.

Chères lectrices et chers lecteurs, que la Semaine Sainte nous apprenne à dire toujours davantage « Jésus, j'ai confiance en Toi » et que Dieu vous comble des richesses du Sacré-Cœur de Jésus, + au nom du Père + et du Fils + et du Saint Esprit.

JOYEUSES PÂQUES

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er MARS 2014
Sylvain Charron

Le Carême, le temps du grand ménage intérieur!

Lire ce texte
Publié le 1er MARS 2014
Daniel Gilbert

Un temps de réflexion !

Lire ce texte
Publié le 1er FÉVRIER 2014
Sylvain Charron

La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don