Un temps de réflexion !

1er MARS 2014
Par Daniel Gilbert, Prêtre diocésain
Envoyer à un proche

Bonjour chers amis,

J'espère que vous allez bien.

C'est un plaisir pour moi de venir vous saluer par ce billet du mois de mars 2014. Il y a longtemps que je ne vous ai pas écrit... mais je pense à vous quand même. Depuis le mois d'août 2013, je suis devenu curé de neuf paroisses que je dois réaménager pour préparer l'avenir de ces communautés face au défi important qui nous attend tous comme chrétiens et chrétiennes. Peu importe la manière aujourd'hui dont on restructure nos paroisses, l'essentiel est de ne pas perdre la foi. Bien au contraire, nous devons proclamer haut et fort notre foi en Jésus qui est notre Seigneur et notre Dieu.

Beaucoup d'événements marquent notre société ces temps-ci... je pense entre autres au drame terrible qui a affecté les aînés de l'Ile Verte. J'ai une pensée pour eux et leurs familles. Nous sommes de tout cœur avec vous. Chaque fois que je vais dire la messe dans les résidences de personnes âgées de mes paroisses (au moins 5 résidences) je vous confie aux prières de tout le monde.

Il y a aussi le débat sur la laïcité qui nous révèle encore une fois qu'il y a beaucoup de chemin à faire avant de pouvoir dire que nous mettons bien en pratique les enseignements de notre Seigneur face à l'accueil, l'écoute et l'amour de nos frères et sœurs en humanité. Beaucoup de peur et de méfiance nous habitent face à la différence des autres. Nous-mêmes, comme chrétiens dans ce débat, sommes un peu malmenés. Pauvre Jésus sur la croix, il doit donc se dire qu'on est un peu tombés sur la tête !

Il y a aussi le débat sur l'« aide médicale à mourir » (projet de loi 52) qui nous donne des raisons de s'inquiéter. Bien des questions restent sans réponse. Je pense à ma mère qui est décédée dernièrement d'un vilain cancer et qui refusait tout traitement pour ne pas perdre son entendement et rester en contact avec nous, ses enfants, jusqu'au bout dans la dignité. Toute ma famille est en paix de savoir qu'elle a passé de ce monde au Père tout naturellement même si nous avons tous soufferts terriblement de la voir dépérir de jour en jour. Personne ne lui a enlevé la vie, c'est Dieu qui l'a simplement reprise.

Et il y a aussi dame nature qui a été un peu capricieuse cet hiver. Je n'oublierai jamais mon premier Noël dans mes nouvelles paroisses : une messe annulée par manque d'électricité, deux autres dans des églises à peine chauffées, sans parler des routes pour s'y rendre presque impraticables à cause du verglas... L'important, c'est qu'on ait réussi à passer à travers tout cela.

Avec le mois de mars qui commence, le temps du carême est arrivé. Cette période nous permet de penser à autre chose que tous nos tracas. Ce temps nous permet de nous élever un peu l'esprit et le cœur au-dessus de tout ce qui nous affecte pour aller puiser de l'espoir, de l'amour et de la vie dans le cœur même de Dieu et ce, à travers notre foi en Jésus.

Je vous invite à suivre le Christ dans sa passion, sa mort et sa résurrection pour que nous soyons capables d'aller au fond des choses et nous redire que la vie sur terre n'est qu'un passage et que nous avons tous un avenir devant nous grâce au Seigneur qui a pris sur lui tous nos soucis et nos lâchetés pour transformer tout cela en vie éternelle.

Bon temps du Carême et de Pâques à tous et à toutes.

Je vous bénis,

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er FÉVRIER 2014
Sylvain Charron

La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure

Lire ce texte
Publié le 1er FÉVRIER 2014
Robert Lemire

FÉVRIER, LE MOIS DE L'AMOUR !

Lire ce texte
Publié le 1er JANVIER 2014
Sylvain Charron

Faire scintiller la lumière

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don