Un voyage inoubliable! Une expérience mémorable!

1er JUILLET 2015
Par Donald Thompson, Prêtre diocésain
Envoyer à un proche

Bonjour à vous cher(e)s ami(e)s de La Victoire de l’Amour,

En compagnie de Sr Angèle et de Sylvain Charron, j’arrive de la Terre Sainte et de la Jordanie avec un groupe de 93 personnes dont j’avais la responsabilité d’assurer une animation spirituelle et biblique en regard des lieux saints visités.

Quelle expérience ! Je comprends mieux l’Apôtre Paul dans sa lettre aux Romains lorsqu’il dit au chapitre 15 verset 4 : « En effet, tout ce qui a été écrit dans le passé le fut pour notre instruction, afin que la constance et la consolation que donnent les écritures nous procurent l’espérance… »

Là-bas, deux guides palestiniens chrétiens forts compétents, Alexandre et Gilbert nous ont fait découvrir la géographie et l’histoire de la Terre Sainte. Les textes bibliques que nous méditions aux endroits historiques du passage de Jésus devenaient concrets et très forts émotivement. Nous étions touchés par la parole de Dieu.

Dans cette brève lettre, je relève pour vous quelques points majeurs de ce voyage ou plutôt de ce pèlerinage.

A Cana en Galilée à 9 km de Nazareth, petit village pittoresque qui fut témoin du premier miracle de Jésus (Jn 21, 1-11), plusieurs couples ont renouvelé leur vœux de mariage. Un certificat local leur fut remis.

Sur le mont des Béatitudes, site traditionnel qui rappelle le discours sur les Béatitudes de Jésus sur la montagne, j’ai proclamé les Béatitudes (Mt 5, 3-12) et chaque personne a été invitée à partager ce qui la rendait heureuse. Un moment magique de douceur.

Lors de la messe sur le bateau sur le Lac Tibériade.


Et là attention, ce fut un moment sommet du voyage. Le groupe ne savait pas le déroulement de cette expérience. Tout le monde embarque sur le même bateau au Lac de Tibériade ou mer de Galilée. Au milieu du Lac, le bateau s’arrête et je revêts la tunique et l’étole pour présider l’eucharistie avec le pain sans levain et le vin de Cana. Les évangiles de la tempête apaisée (Lc 8, 22-25) et de Jésus qui marche sur les eaux (Jn 6, 18-21) sont lus tout en regardant la mer; beaucoup de personnes pleurent ou ont la larme à l’œil. Quelle chance ou plutôt quel grand privilège nous est fait de goûter spirituellement à ce moment. C’était une véritable victoire de l’amour. Le plus drôle, c’est qu’après cette magnifique action de grâce, les danses israéliennes ont débuté avec le capitaine et ses matelots. Véritable euphorie en plein cœur de la matinée à destination du village de Capharnaüm.

Jérusalem ! Jérusalem ! Capitale historique et religieuse du peuple d’Israël. Un des moments culminants fut de se lever très tôt et d’entreprendre à 5 h du matin le chemin de croix; le trajet traditionnel qui nous permet de retrouver, mieux que partout ailleurs, l’atmosphère véritable de la Voie Douloureuse qu’a empruntée Jésus. Que de fois ce témoignage a été saisi sur les lèvres des pèlerins : « Jamais je n’avais aussi bien compris ce que fut le chemin de la croix ».

Je ne peux passer sous silence le baptême de Jésus par Jean-Baptiste au Jourdain à la frontière de la Jordanie. J’ai les pieds dans le Jourdain revêtu du vêtement blanc et chaque pèlerin se présente devant moi; avec une branche d’olivier trempée dans l’eau du Jourdain sur la tête, chaque personne dit avec fierté « Je suis baptisé au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit ». Voila notre identité profonde. Je ne rapporte ici que quelques évènements de ce voyage unique.

Je vous bénis.

Shalom !

Donald Thompson, prêtre

 

 

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er JUIN 2015
Sylvain Charron

TOUT SIMPLEMENT, MERCI !

C’est avec beaucoup d’émotion que je vous écris aujourd’hui, suite au 20e anniversaire de La Victoire de l’Amour qui avait lieu le 16 mai dernier. Ce fut, pour moi, une des plus belles journées de ma vie…le public présent m’a tellement donné d’Amour…c’était comme une décharge électrique d’Amour Pur !

Lire ce texte
Publié le 1er JUIN 2015
Daniel Gilbert

JUIN, MOIS DU SACRÉ-CŒUR DE JÉSUS 

C’est avec plaisir que je vous écris cette lettre du mois de juin. Comme on le sait, le mois de juin c’est le mois du Sacré-Cœur de Jésus. C'est le pape Clément XIII qui institue officiellement la fête du Sacré-Cœur le 6 février 1765. Cette fête est toujours célébrée le troisième vendredi après la fête de la Pentecôte.

Lire ce texte
Publié le 1er MAI 2015
Sylvain Charron

LE PARADOXE DES TEMPS MODERNES !

Comme je suis heureux de vous retrouver en ce beau mois de mai… mois de Marie ! J’ai découvert ce texte du Dr. Bob Moorehead très récemment et j’ai le goût de le partager avec vous, car c’est tellement vrai et ça fait beaucoup réfléchir...

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don