Un mort est ressuscité…

1er AVRIL 2011
Par Donald Thompson, Prêtre diocésain
Envoyer à un proche

Le fondement du christianisme ne se trouve pas dans une idée, ni dans une loi, ni dans un système moral mais dans un événement : après avoir fait l'expérience de la mort, un homme est ressuscité. Cet événement n'est pas né de l'imaginaire de quelques rêveurs. C'est un fait de l'histoire : on connaît précisément le nom du ressuscité, Jésus, originaire de Nazareth en Galilée.

Un mort est ressuscité ! Sa résurrection ne s'est pas limitée à un simple retour à la vie comme s'il s'agissait d'une réanimation. Elle ne ressemble pas à celle de Lazare qui, après quatre jours de tombeau, s'est levé debout et à recommencer à vivre. Par la suite, ce dernier a continué comme auparavant son existence avec ses deux sœurs, la mort se résumant à quatre jours d'inexistence !

Un mort est ressuscité ! Il ne vit pas seulement par des disciples continuant son projet comme des fils perpétuent leur père par delà la mort, par exemple, en gérant comme lui l'entreprise familiale.

Un mort est ressuscité !  Il ne s'agit du retour d'un esprit dans un autre corps (que ce soit un humain, un animal, une plante ou un objet) comme le croient les adeptes de la réincarnation.

Mais cette vie commencée dans le sein d'une femme connaît maintenant sa plénitude. Tout ce que cette vie portait en elle en attente, en forme de désir, se trouve réalisée. Elle a atteint sa pleine maturité humaine. Elle n'est plus limitée par les lois de l'espace et du temps. Elle ne se retrouve plus prisonnière de la maladie et de la souffrance. Elle ne peut plus mourir.

La résurrection a manifesté davantage dans cet homme, Jésus de Nazareth. Sa vie humaine parvenue à sa parfaite stature est la demeure de l'Esprit de Dieu. Un être humain vit de la vie même de Dieu. Quel paradoxe !

La résurrection a également révélé que la condition spirituelle du ressuscité lui fait vivre une relation profonde avec Dieu, une communion totale :

« Je suis dans le Père et le Père est en moi » Jean 14, 11


Pâques, une Bonne Nouvelle !

Alléluia !
Ce mot hébreu signifie « Vive Dieu, remerciez-le »

Alléluia !
Pour la réinsertion sociale plutôt que la prison.

Alléluia !
Pour ceux et celles qui passe de la dépendance à l'autonomie à travers les Alcooliques anonymes, les Émotifs anonymes, les Narcotiques anonymes…

Alléluia !
Pour l'association contre le viol, l'association contre la pornographie, pour la défense du troisième âge…

Alléluia !
Pour les gens qui ne se prennent pas pour d'autres et qui aident les autres à « être » plutôt que « paraître ».

Alléluia !
Pour les personnes jamais satisfaites et jamais découragées parce qu'elles se sentent aimées par le Vivant à travers leurs fragilités.

Alléluia !
Pour ceux et celles qui ont pardonné aux personnes qui leur ont fait du mal… à un père brutal, à un mari ivrogne, à une femme infidèle, à un voleur qui a saccagé leur maison, à un menteur qui a détruit leur réputation, même à un criminel qui a tué leur ami.

Alléluia !   
Pour ceux et celles qui accueillent la miséricorde du Vivant pour leurs propres égarements…

Alléluia !
Pour ceux et celles qui gardent la lumière dans leurs corps en ne ramenant pas leurs relations à un simple marchandage…

Alléluia !
Enfin pour ceux et celles qui cherchent à explorer les sentiers de la tendresse et de la bonté malgré leurs erreurs de parcours, malgré les erreurs de partenaire…

Alléluia !
Pour ceux et celles qui tissent partout des liens de solidarité et d'amour…

Alléluia ! 
Pour ceux et celles qui sont prêts à reprendre la route, à tenter quelque chose pour la victoire de la Vie.

Joyeuses Pâques !

Je vous bénis.


La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er MARS 2011

Le suicide n'est pas une option…

Lire ce texte
Publié le 1er MARS 2011
Sylvain Charron

Osons croire à la Vérité !

Lire ce texte
Publié le 1er FÉVRIER 2011
Jean Desclos

Faire le bien, éviter le mal

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don