Mai, le mois de toutes les grâces !

1er MAI 2021
Par Brigitte Bédard, Journaliste, chroniqueuse et auteure
Envoyer à un proche

Chers frères et sœurs en Jésus,

La grande fête de Pâques se termine à peine que me voici déjà à vous écrire pour ce merveilleux mois de mai qui est à nos portes. Que trouvera-t-il, ce mois le plus beau, à l’intérieur de votre demeure ? Que touchera-t-elle, cette brise légère, là, tout au fond de votre cœur ?

Ce doux mois de mai vous trouvera-t-il rempli(e) de peurs et de doutes, comme les apôtres aux lendemains de la Résurrection ? Surprendra-t-il des disciples cachés, tout tremblants, incrédules, tourmentés par cette peur de mourir qui les enferme à double tour dans un Cénacle aux volets clos ?

Quelle sera cette lumière qui éblouira votre esprit ? Celle de Jésus, le Christ, ou bien celle de la télé ?

Qu’entendront vos oreilles ? Le flot ininterrompu des messages de la radio et des réseaux sociaux, ou bien le message de Celui qui EST, qui ÉTAIT et qui VIENT ?

La grande fête de Pâques se termine à peine que me voici déjà à préparer mon cœur, mon corps, mon âme et mon esprit à recevoir encore une fois l’Esprit saint, car si les quarante jours de carême nous mortifient pour vivre la Passion avec Jésus, pour mieux célébrer notre Rédemption, la rémission de nos péchés et la délivrance des ténèbres, les cinquante jours qui nous mènent à la Pentecôte devraient quant à eux nous inciter plus que jamais à la prière avec une ardeur et un zèle renouvelés. Avec l’Esprit saint, on ne sait jamais quelle grâce on va recevoir !

Cette fête de la Pentecôte, elle est pour maintenant ! La date du 23 mai ne sera-t-elle pour vous qu’une « solennité » de l’Église parce qu’elle est inscrite au calendrier liturgique ? Cette fête ne sera-t-elle qu’une messe qu’on regardera sur la chaîne YouTube de notre paroisse, bien assis sur nos deux fesses ? Ou sera-t-elle, pour les « chanceux », une messe en « présentiel » avec en prime la grâce de communier ? Et si c’est le cas, votre cœur sera-t-il complètement touché par l’Esprit ? Tomberez-vous à genoux en pleurant de gratitude ? Les murs de votre église ou de votre maison trembleront-ils sous le vent fou de l’Esprit ? Parlerez-vous une langue nouvelle ? Bref, renaîtrez-vous d’en haut ?

Je le souhaite et je prie pour que tous et toutes nous nous jetions à genoux, en priant, en implorant et en suppliant, au nom de Jésus, de recevoir l’Esprit saint dans notre cœur et notre corps, où que nous soyons et qui que nous soyons.

« Quand ils eurent fini de prier, le lieu où ils étaient réunis se mit à trembler, ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils disaient la parole de Dieu avec assurance. » (Actes 4, 31)

Si nous le demandons, nous le recevrons. Quand nous aurons fini de prier, je le sais, nos demeures trembleront et nous serons tous et toutes remplis de l’Esprit saint, et nous proclamerons en toute assurance la Parole de Dieu à toute l’Humanité qui souffre.

Ensemble vers la Pentecôte,

Brigitte Bédard
Journaliste, chroniqueuse et auteure

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er AVRIL 2021
Sylvain Charron

Père, je m’abandonne à Toi

Aujourd’hui je suis dans la gratitude, car malgré l’incertitude vécue au cours de la dernière année, nous sommes passés à travers et nous avons pu continuer d’annoncer la Parole de Dieu. Plusieurs personnes croyaient qu’on ne réussirait pas à traverser l’épreuve de la pandémie. Mais le Seigneur nous a démontré une fois de plus qu’Il est le Maître de l’Impossible !

Lire ce texte
Publié le 1er AVRIL 2021
Gauthier Elleme

Choisissons la vie!

Dans ces quelques lignes, j’aimerais partager avec vous la joie et l’espérance qui m’habitent, cette joie et cette espérance qui habitent ma vie, car, comme vous le savez, nous sommes disciples du Dieu de la vie, disciples de notre Seigneur Jésus-Christ, et nous le célébrons.

Lire ce texte
Publié le 1er MARS 2021
Sylvain Charron

La peur n’empêche pas de mourir… elle empêche de vivre!

J’espère que, malgré tout ce que l’on vit actuellement, cette lettre vous trouvera dans la Joie, cette Joie que Jésus, seul, peut nous apporter ! Cela peut sembler bizarre, mais je crois sincèrement que nous DEVONS prendre la décision d’être heureux malgré tout si nous ne voulons pas vivre dans la peur en ces temps difficiles.

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don