La Victoire de l'Amour
Dimanche 5h30 et 12h30
Du lundi au vendredi : 5h15
Samedi : 5h45
Lettre de Dre Valérie Julie Brousseau
Dre Valérie Julie Brousseau
2020-03-01

PAR Dre Valérie Julie Brousseau
BScH, MDCM, FRCSC
Chirurgienne ORL et cervico-faciale 

Par trois fois, sonnez les cloches trois fois, puis sonnez, sonnez… l’Angélus…

Bonjour à vous,

Par trois fois, sonnez les cloches trois fois, puis sonnez, sonnez… l’Angélus…

L’ange du Seigneur porta l’Annonce à Marie

Et elle conçut du Saint-Esprit

Ce mois-ci, nous célébrons la fête de l’Annonciation. Cette fête où débute toute l’aventure chrétienne, une fête aussi discrète que surprenante…

Plus que toutes les autres, cette fête surgit dans le silence : celui d’une Vierge au cœur tendu vers Dieu, d’une âme qui écoute, qui se laisse surprendre par ce qu’elle entend et qui y reconnaît la Vérité. Durant ses activités quotidiennes et ses nécessités humaines les plus simples, une jeune fille ose écouter. Ce qu’elle entend est incompréhensible. Tout autre, étrange. Et pourtant… pourtant ce qu’elle entend répond au désir le plus profond de son cœur, à l’attente de tout son peuple, à l’espérance de toute l’humanité. C’est cette correspondance qui lui donne la certitude que c’est Vrai, qui fait surgir son Oui.

Ce qu’elle a entendu retentit encore, s’entend encore, si on peut écouter. Marie a été la première à L’écouter et à L’entendre, mais la Parole, dans son éternité, ne s’est pas seulement rendue jusqu’à nous comme un message rapporté : Elle résonne toujours, Elle attend sans fin que nous L’écoutions, nous aussi, pour L’entendre, nous laisser provoquer, prendre position.

Contrairement à ce que nous pourrions croire, la Parole n’attend pas en silence, sans rien faire. Non, la Parole cherche un ange, une personne, un événement, un moyen d’arriver jusqu’à chacun de nous, là où nous sommes, dans notre vie quotidienne, dans notre humanité fragile. L’Autre, Dieu, crie vers nous, Il cherche à Se dire, Il voudrait qu’on L’écoute, Se faire entendre.

Au jour de l’Annonciation, le mystère fut grand, extraordinaire. Ce jour-là, le Mystère a bouleversé le cours de l’histoire et transformé l’humanité entière. Aujourd’hui, nul ange, pas d’apparition, pas de voix venant du ciel. Mais quelque part, dans un coin encore vierge de notre âme, là où rien ne fait obstacle à l’écoute, un mystère se lève. Un mystère sans doute plus surprenant que le premier parce que la Parole vient se poser sur une parcelle infime et chétive de notre âme, ce petit coin originel protégé par la grâce. Là, Dieu Se retient, car Il risque de nous briser. Mais Il ose nous redire la même chose qu’à Marie, chacun de manière unique et neuve. À moi, à toi, juste comme ça… encore aujourd’hui, encore demain…

Si nous osons écouter, ce que nous entendrons va nous bousculer. La preuve que nous avons vraiment écouté et entendu, c’est que nous sommes transformés, nous ne sommes plus les mêmes. Comme Marie, notre disposition, notre agir, notre compréhension, notre manière d’entrer en relation ne sont plus les mêmes ; nous sommes transformés jusqu’à l’intime de notre humanité. Comment, pour faire quoi, pour aller où ? Nul ne le sait, sinon Celui qui nous offre sa Parole.

Femme qui prie

Quelle aventure ! Quel risque effroyable ! Mais surtout, Ne crains pas, Marie, Antoine, Louise, Pierre… toi, oui, toi à qui la Parole S’adresse à l’instant. Devant le mystère, Marie a eu besoin d’être rassurée, et combien avons-nous besoin, nous aussi, d’être rassurés. Quand on L’écoute, la Parole trouble, perturbe, dérange, cause objection même; ce n’est pas que Dieu soit si difficile à apprivoiser, mais qu’Il est tellement autre qu’il nous faut sans cesse recommencer.

Celui qui comprend vraiment ce qu’est être Chrétien tremble, il ne sait jamais où l’Esprit le mènera, il scrute sans cesse la Parole, cherchant à écouter, à entendre… Et ce qui le motive profondément c’est qu’il sait, comme Marie, que personne d’autre que lui ne peut dire son Oui. Que de son Oui dépend la réalisation du projet de Dieu pour lui et pour les autres, un projet unique, irremplaçable. Il vit avec la certitude que son adhérence à la Parole peut changer le cours de l’histoire, peut bâtir un monde meilleur, peut donner une vie nouvelle à ceux et celles qui partagent son chemin. Avec Marie, il entend cette prière de Saint Bernard de Clairvaux :

Donne-la donc cette réponse qui tient en suspend la terre, les limbes et les cieux.

Prononce une courte parole, et reçois en Toi la Parole éternelle, le Verbe divin.

À la suite de Marie, osons. Osons écouter, osons entendre, osons dire Oui, osons nous laisser transformer, pour bâtir ensemble un monde plus humain, plus divin.

Dre Valérie Julie Brousseau
BScH, MDCM, FRCSC
Chirurgienne ORL et cervico-faciale

Archives des lettres
Logo VDA Contactez-nous

La Victoire de l'Amour est un organisme canadien catholique qui produit une émission quotidienne sur le Web et au réseau TVA

Pour nous joindre

La Victoire de l'Amour
C.P. 120 succ. Boucherville
Boucherville
J4B 5E6
CANADA

Téléphone (Montréal et région) :
(514) 523-4433

Téléphone (extérieur de Montréal) :
1-888-811-9291

Télécopieur :
(450) 670-3452

Courriel :
info@lavictoiredelamour.org