Jésus, le ressuscité

1er NOVEMBRE 2009
Par Robert Lemire, Prêtre diocésain et animateur de retraites
Envoyer à un proche

    En vérité, en vérité, je vous le dis : «Si le grain de blé ne tombe pas en terre pour y mourir, il reste seul. C'est quand il meurt qu'il porte beaucoup des fruits.  Si quelqu'un veut me servir, qu'il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon serviteur ; si quelqu'un me sert, le Père saura le récompenser».    

Jean 12, 24-26

Mes amis (es),

Jésus se sert d'un fait très fréquent et facile à expérimenter pour enseigner que la vie provient de la mort. «Si le grain de blé ne meurt pas, il ne portera pas de fruit»; (Le grain de blé c'est moi, c'est toi). Dès notre naissance, nous embarquons dans un chemin qui nous amène vers la mort qui, pour nous, à cause de Jésus, savons que c'est une nouvelle façon de vivre : la vie céleste, la vie avec le Père. Et Jésus nous l'a démontré, car il est le premier des ressuscités.

Ce cheminement, pour nous, n'est pas facile. Nous possédons deux natures : matérielle et spirituelle. Quand Jésus nous invite à le suivre, il nous invite à l'imiter, c'est-à-dire, faire la Volonté de Dieu.

Dieu, au départ, nous a créés libres, par le fait même,  Il s'est limité dans son pouvoir d'intervention. Pour remédier à ceci, Il nous a donné le pouvoir d'être plus forts que le mal. Saint Paul nous dit dans la première épitre aux corinthiens : «Les tentations (les épreuves) que vous avez connues ont toutes été de celles qui se présentent normalement aux hommes (à cause de la liberté), Dieu est fidèle à ses promesses et Il ne permettra pas que vous soyez tentés ou bien qu'il vous arrive quoi que ce soit au-delà de votre capacité de résistance, au moment où surviendra un malaise, une épreuve etc., Il vous donnera la force de les supporter et, ainsi, le moyen de vous en sortir».

Faire la Volonté de Dieu, c'est être l'image de Dieu pour nos frères et sœurs, c'est donc de les aider dans leurs épreuves, car Dieu ne veut pas le mal.  Regarde autour de toi, nous vivons dans un monde tout croche, le sixième de la population de la terre jouit de 5/6 des richesses de la terre alors que la grosse majorité doit se contenter de ce qui tombe de nos tables.

Vois-tu la misère autour de toi? Vois-tu la souffrance, les injustices ? T'es-tu déjà posé la question à savoir comment pourrais-je soulager ceux et celles qui souffrent ? N'oublions pas que nous sommes tributaires de ces souffrances, de ces injustices.

Quand Jésus nous invite à mourir (le grain de blé) pour porter du fruit (donner la vie), ne nous invite-t-il pas à mourir à nos égoïsmes, à mourir à notre volonté de dominer, de contrôler, de tout posséder au détriment des autres, pour donner à nos frères et sœurs une espérance.

Pour moi, le mois de novembre (le mois des morts) est un temps de réflexion, d'arrêt, pour me remettre en question, à savoir est-ce que ma façon de vivre est conforme à la Volonté de Dieu ? Est-ce que je porte des fruits qui nourrissent ceux et celles qui m'entourent ? Ne dois-je pas mourir de quelque chose ?

Je t'invite, durant ce mois de novembre, à faire comme moi. Arrête-toi, prends le temps de te regarder. À quoi dois-je mourir pour que d'autres vivent ?

En toute amitié, je vous bénis.


La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er OCTOBRE 2009
Joseph Éveillard

La grandeur de la mission des baptisés

Lire ce texte
Publié le 1er OCTOBRE 2009
Sylvain Charron

Octobre, mois du Rosaire

Lire ce texte
Publié le 1er SEPTEMBRE 2009

L'amour, une force intérieure !

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don