La grâce des commencements

1er DÉCEMBRE 2012
Par Monseigneur Christian Lépine, Archevêque de Montréal
Envoyer à un proche

Les commencements de l'amour

Vous savez que dans toute aventure humaine, dans toute vie humaine, il y a des débuts, des commencements. Je n'existe pas depuis toujours, mon existence a commencé à un certain point de l'espace et du temps. Il y a les commencements dans la vie de famille. Il y a les commencements dans l'amitié. Il y a les commencements dans la vie d'un couple. Le premier moment où j'ai réalisé qu'elle m'aime comme je suis, qu'il veut de moi pour toujours. Le premier moment où j'ai tenu mon enfant nouveau-né dans mes bras. La première fois où j'ai été grand-père ou grand-mère.

Les premiers moments, et spécialement les commencements de l'amour sont des moments qui nous remplissent d'espérance, qui nous comblent le cœur. Ils sont comme une promesse de bonheur, comme une fenêtre qui s'ouvre et qui laisse entrer dans le quotidien de nos vies le souffle rafraîchissant qui nous dit que quels que soient les drames, cela vaut la peine de vivre et d'aimer.

Pensez aux premiers moments de votre vie de couple marié, de votre vie familiale. Quelle joie pour les parents de simplement voir leur bébé grandir : son premier sourire, sa première parole.

La traversée du temps

Mais s'il y a l'enthousiasme des commencements et des premières fois, on sait qu'il y a aussi ce qui suit. L'enthousiasme peut s'estomper, la routine du quotidien peut prendre le dessus, les multiples occupations légitimes peuvent réduire au minimum le temps que l'on a l'un pour l'autre. Les préoccupations qui nous envahissent dans les moments difficiles peuvent nous enlever la liberté de cœur dont on a besoin pour être présent à l'autre.

Alors que dans les commencements de l'amour on est porté par un élan qui nous fait trouver facile d'aimer, traverser le temps devient un défi. C'est le défi de la vérité de l'amour, de sa profondeur, de sa sincérité, de son authenticité.

Qu'est-ce qui peut aider l'amour, qui a commencé sous un soleil radieux, à traverser le temps quelle que soit la tempête, quelle que soit l'expérience de la fragilité et de la peine ?

Émerveillement et gratitude

Le point de départ consiste dans le couple émerveillement et gratitude. Les commencements de l'amour sont remplis d'émerveillement et de gratitude.

L'émerveillement, c'est l'étonnement devant l'existence de l'autre, devant l'amour de l'autre que je reçois gratuitement sans mérite de ma part. L'émerveillement, c'est deux fiancés qui se disent « ton amour me fait vivre ». L'émerveillement, c'est la prise de conscience que l'amour que je reçois est un don, non pas un dû. L'émerveillement c'est la découverte que je suis aimé d'un amour inexplicable.

La gratitude c'est la réponse à l'émerveillement. En ce monde, en cette vie, j'ai rencontré l'âme sœur et je veux répondre au don de son amour en me donnant en retour. Dans la joie d'être aimé, je découvre la joie d'aimer. La future épouse, dans l'étonnement émerveillé que quelqu'un veuille faire de son bonheur à elle la grande priorité de son existence, est emportée par un esprit de gratitude et veut répondre en faisant du bonheur du futur époux sa priorité. Le futur époux, dans l'étonnement émerveillé que quelqu'un veuille faire de son bonheur à lui la grande priorité de son existence, est emporté par un esprit de gratitude et veut répondre en faisant du bonheur de sa future épouse sa priorité.

Émerveillement et gratitude se rencontrent dans un amour réciproque et animent les cœurs vers l'union confiante.

Dire que l'amour est appelé à grandir et à traverser le temps c'est dire que le sens de l'émerveillement et de la gratitude sont appelés à demeurer et à grandir.

Noël

Est-ce que je suis toujours émerveillé devant l'amour de l'autre ? Est-ce que je suis toujours rempli d'une gratitude qui veut répondre ?

La fête de Noël, la fête de la naissance de Jésus, en réunissant le plus qu'il soit possible les familles est l'occasion de se laisser interpeller par ces questions en même temps que de demander la grâce à Dieu d'un nouvel émerveillement et d'une nouvelle gratitude.

Ce qui nous est donné en Jésus c'est l'amour infini de Dieu.

Un amour unique, car chacun et chacune d'entre nous sommes aimés d'un amour unique; chacun et chacune d'entre nous sommes irremplaçables aux yeux de Dieu.

Un amour total, car chacun et chacune d'entre nous sommes aimés d'un amour total, comme si nous étions seuls au monde.

Un amour gratuit, car chacun et chacune d'entre nous sommes aimés sans que rien nous soit dû, dans une pure gratuité sans mesure et sans calcul.

Si nous étions émerveillés devant l'amour de Dieu et remplis de gratitude à son égard, nous pourrions garder au fond de notre cœur cet esprit d'enfance pour lequel tout est toujours nouveau.

Demeurant émerveillé et rempli de gratitude devant l'amour de l'autre, de l'époux, de l'épouse, des enfants, des parents, des frères et sœurs, des grands-parents, de l'ami, l'amour qui a commencé pourra traverser le temps et être de plus en plus unique, de plus en plus total, de plus en plus gratuit.

La fête de Noël nous rappelle que Jésus nous est donné à chaque instant, que Dieu nous donne son amour dans un éternel présent. La fête de Noël nous rappelle que notre propre existence est un cadeau de Dieu, car je pourrais ne pas exister, que l'existence des êtres qui me sont chers est un cadeau de Dieu, ils me sont donnés.

En ce temps de l'année ou nous échangeons des cadeaux sachons y voir la matérialisation de l'amour gratuit de l'autre et sachons dire merci.

Le cadeau de Dieu

Que je sois dans une famille unie ou dans une famille divisée, que j'aie des amis ou que je fasse l'expérience de la solitude, Dieu veut me combler de son amour et veut de mon amour. Prenons le temps, à l'église et à domicile, de nous recueillir pour accueillir le cadeau de l'émerveillement et de la gratitude que Dieu veut nous donner pour fortifier et dynamiser notre amour.

En la nuit où nous célébrons sa naissance, que Jésus vous donne la grâce d'un émerveillement toujours nouveau et d'une gratitude toujours nouvelle, qu'Il renouvelle dans votre âme la grâce des commencements, qu'Il vienne soutenir dans votre esprit la traversée du temps, qu'Il fasse grandir l'union des cœurs. JOYEUX NOËL !

Je vous bénis,

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er NOVEMBRE 2012
Sylvain Charron

En novembre, ceux qui nous ont quittés sont PLUS « VIVANTS » QUE JAMAIS !

Lire ce texte
Publié le 1er NOVEMBRE 2012
Jean Desclos

ÊTES-VOUS C ou A ?

Lire ce texte
Publié le 1er OCTOBRE 2012
Sylvain Charron

Octobre, mois dédié à Notre Mère du Ciel

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don