Dieu prend le temps

1er DÉCEMBRE 2018
Par Monseigneur Christian Lépine, Archevêque de Montréal
Envoyer à un proche

Bonjour,

Prenez-vous le temps de vous arrêter à travers vos occupations? Lorsque vous vous arrêtez prenez-vous le temps de faire silence, de regarder votre vie, vos peines et vos joies? Prenez-vous le temps de partager avec quelqu’un, un être cher, votre époux, votre épouse, votre enfant, un membre de la famille, un ami? Prenez-vous le temps de prier, de rencontrer Dieu, de lui présenter ce que vous êtes, ce qui vous habite, vos fragilités, vos aspirations, vos blessures, ce qu’il y a de beau dans votre vie? Prenez-vous le temps d’ouvrir la Sainte Bible?

La fête de Noël, la fête de la naissance de Jésus est la fête de Dieu qui prend le temps de venir à notre rencontre, là où nous sommes, qui que nous soyons, quelle que soit notre vie. Il vient dans la douceur de la nuit, à travers la fragilité de la vie d’un enfant nouveau-né. Il vient avec délicatesse toucher notre cœur. Il vient nous inviter à un cœur à cœur avec lui, en famille et dans la société.

Lorsque nous trouvons la vie difficile, il vient nous dire qu’il est avec nous et que cela vaut la peine de vivre. Lorsque notre foi en l’amour s’affaiblit, il vient nous dire que cela vaut la peine d’aimer. Lorsque nous sommes dans la joie, il vient nous apprendre à dire merci et à partager. Lorsque nous sommes dans la peine, il vient mettre un baume sur notre âme et nous envoie un ange. Lorsque nous sommes à l’article de la mort il nous appelle à tout remettre entre ses mains divines : notre esprit et notre vie, le moment même de notre mort, le bien des personnes que nous aimons et la paix dans le monde.

Dieu, pour ainsi dire, prend le temps de s’arrêter pour chacun et chacune d’entre nous. Lorsque nous l’accueillons dans notre cœur, notre maison et la société, il manifeste son pouvoir de transformer nos vies, de leur donner du sens et de les rendre meilleures. Il a le pouvoir de faire de nous des enfants de Dieu et de nous rendre à même de vivre en frères et sœurs les uns des autres. Lui qui est venu dans le monde par la Sainte Famille, a le pouvoir de faire grandir la vie familiale, la réciprocité de l’amour, la joie du don et de la communion.

La nativité
La nativité

L’étoile au-dessus de la crèche invite toute l’humanité, toutes les cultures et tous les peuples. Nous sommes tous des créatures de Dieu, créées à l’image de Dieu, appelées à entrer en alliance avec Dieu, déjà en cette vie et pour l’éternité.

Les anges chantent la Gloire de Dieu, le rayonnement de son Amour, et annoncent la naissance de Jésus, Prince de la Paix, capable d’apporter sa Paix dans le cœur des personnes, là où la paix commence, dans le sein de la famille, là où on apprend la paix, dans la société et dans le monde, là où on a la tâche de construire la justice et la paix.

Les bergers sont portés par la joie de la bonne nouvelle et la répandent autour d’eux. Les mages vont adorer Jésus en reconnaissant, à travers leurs présents, la divinité, son humanité et sa royauté.

Voulez-vous prendre le temps, en ce temps de Noël, de vraiment rencontrer, de vraiment rencontrer Dieu et de lui ouvrir votre cœur et votre vie? Voulez-vous prendre le temps d’être davantage présent ou présente aux personnes de votre famille? Voulez-vous prendre le temps de visiter une personne seule et de lui donner gratuitement votre attention?

Ne soyez pas gêné de rencontrer malgré les éloignements de la vie. Ne soyez pas gêné de dire Joyeux Noël, c’est un cadeau du ciel. Ne soyez pas gêné de prendre le temps de quitter tous les écrans, qui font écran à la rencontre, et de partager ce que vous êtes, c’est une bénédiction.

Chères lectrices et chers lecteurs, que Dieu riche en Amour et en Présence, vous attire sans cesse à Lui. Qu’en la nuit de Noël Il vous baigne dans sa douceur et la fasse rayonner dans votre cœur, votre famille et votre milieu de vie,

qu’Il vous bénisse + au nom du Père
+ et du Fils + et du Saint Esprit.

JOYEUX NOËL!

+Christian Lépine
Archevêque du diocèse de Montréal

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er NOVEMBRE 2018
David Vincent

Novembre, mois des Morts: un passage à une Vie Nouvelle.

Le temps que nous prenons pour visiter nos défunts au cimetière est approprié. La prière que nous adressons aux saints et aux saintes est utile. Les deuils que nous traversons peuvent nous rendent plus forts et plus sereins. Bien sûr, nous n’avons pas à nous réjouir de la mort d’un être cher et il est totalement humain d’éprouver de la peine et de la douleur. La foi en Jésus Christ n’efface pas la souffrance comme par magie.

Lire ce texte
Publié le 1er NOVEMBRE 2018
Sylvain Charron

Ayons le regard fixé sur Jésus qui, Lui, ne nous décevra jamais!

Depuis quelques mois, vous êtes plusieurs à m’écrire votre peine, votre déception et parfois votre colère face à tout ce qui se passe dans l’Église présentement. Il n’y a pas une semaine où nous n’entendons pas des scandales qui arrivent dans le monde entier. Comme vous, je suis triste de tout ça. Mais ce qui m’attriste le plus, c’est que certaines personnes mettent tous les prêtres dans le même panier.

Lire ce texte
Publié le 1er OCTOBRE 2018
Sylvain Charron

LA CARAVANE DE LA VICTOIRE DE L’AMOUR !

C’est toujours avec une grande joie que je communique avec vous à chaque mois. Comme vous le constatez, vous recevez la lettre d’octobre plus tôt, car il y a un grand risque d’une grève de Postes Canada ! En 23 ans, nous en avons vécu quelques-unes et cela est toujours très difficile pour les œuvres qui vivent de dons ! Je vous en reparle plus bas !

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don