Dieu nous comble de Sa Présence

1er DÉCEMBRE 2013
Par Monseigneur Christian Lépine, Archevêque de Montréal
Envoyer à un proche

Bonjour à vous.

Plus que nous n'osons demander

Est-ce qu'il y a dans votre cœur des demandes que vous n'osez pas faire ? Il peut s'agir de grands-parents qui, par pudeur, parce qu'ils ne veulent pas déranger, n'osent pas dire à leurs enfants qu'ils aimeraient les voir davantage ainsi que leurs petits-enfants. Ce peut être des parents qui, par crainte de se voir refuser, n'osent plus demander un service à leurs adolescents. Ce peut être une famille qui n'arrive plus à prendre le temps d'être ensemble et qui est portée à démissionner devant la multitude d'activités. Ce peut être le jeune qui a l'impression de ne pas être pris au sérieux chaque fois qu'il donne une opinion. Ce peut être le couple qui rêve de communication mais qui n'y arrive pas et qui ne sait plus comment s'y prendre. En cette fête de Noël, alors que nous célébrons la naissance de Jésus, la venue de Dieu en notre monde, nous sommes invités à prendre conscience que Dieu nous comble au-delà de ce que nous osons lui demander, et même imaginer.

Dieu nous recherche

Dieu nous donne déjà beaucoup en créant le ciel et la terre, le monde visible et invisible, en nous posant dans l'existence pour une vie sur la terre et en nous appelant à la vie éternelle. Dans son Amour infini Il veut nous donner davantage, Il veut nous donner sa présence même et faire de nous ses enfants pour toujours. Mais nous oublions facilement Dieu, nous nous éloignons facilement de Lui et nous vivons facilement sans Lui. C'est pourquoi Il est toujours en train de nous rechercher.

Depuis toujours Il est secrètement présent à ceux et celles qui le cherchent à travers une soif d'absolu, de vérité et de bonté. Mais Il veut se révéler, révéler son Amour et nous révéler à nous-mêmes qui nous sommes.

À Noël, par l'Incarnation, le Fils éternel se fait chair, assume une nature humaine et se rend présent. On découvre ainsi que Dieu nous poursuit davantage de son amour que nous le recherchons. Alors que la religion c'est normalement d'aller à la rencontre de Dieu, ici c'est Dieu qui vient à notre rencontre.

Déjà au niveau humain, un amour sincère se manifeste par le désir d'être avec la personne aimée. Ainsi la venue de Dieu dans notre monde et dans notre vie est-elle le signe d'un amour qui aime au point de vouloir se rendre présent, être parmi nous et vivre avec nous.

Dieu se fait proche

L'expérience humaine nous apprend également que plus l'amour est grand, plus on est prêt à prendre le temps d'être ensemble au point d'en faire une priorité décisive et d'être prêts aux efforts et renoncements nécessaires pour y arriver. Or Dieu a fait beaucoup pour pouvoir nous rejoindre. L'éternel est venu dans le temps. Le Tout-Puissant est venu s'exposer dans la fragilité.

Alors qu'il arrive à l'être humain de fuir la réalité, de chercher à s'évader de sa vie lorsqu'elle lui paraît insupportable à cause de la solitude, de l'échec, du rejet, de la maladie et de la souffrance, Dieu lui-même s'est fait humain et est venu vivre cette vie. Il est venu nous rejoindre non seulement dans nos grandeurs, mais aussi dans nos misères.

Cet amour qui veut se rendre présent et qui est prêt à franchir toutes les distances rayonne à travers Jésus et cela dès sa naissance. C'est une naissance unique, car c'est une conception unique. Conçu du Saint-Esprit et né de la Vierge Marie, Jésus révèle l'amour de Dieu et nous apprend à aimer. Il est celui qui vivra en aimant jusqu'au bout.

Nous avons besoin de Jésus

Jésus est celui qui sera blessé et tué, mais qui ne blessera jamais. Chacun et chacune d'entre nous, qui que nous soyons, quel que soit notre désir de faire le bien, nous vivons et nous passons en blessant les autres. Sur notre sillage nous laissons un cortège de blessures, petites ou grandes. C'est peut-être arrivé en voulant faire de l'humour : on est allé trop loin, ou on a été déplacé. On a peut-être fait une remarque désobligeante. En abordant un sujet trop directement on a peut-être rouvert une cicatrice qu'on ignorait. On peut blesser en le voulant, et malheureusement il nous arrive de le vouloir. Mais on peut aussi blesser alors que c'était ce qu'on voulait le plus éviter au monde.

Nous avons besoin d'apprendre à aimer, nous avons besoin de découvrir toujours davantage ce qu'est l'amour véritable, nous avons besoin de recevoir la force d'aimer et le courage de pardonner. Nous avons besoin de Jésus qui vient nous sauver en nous faisant participer à l'amour qui est en Dieu. Nous avons besoin de son enfance qui nous apprend l'humilité, cette humilité qui nous fait dire oui à l'interdépendance dans l'amour, cette humilité qui nous fait dire : ton amour me fait vivre. Nous avons besoin de son enfance qui nous apprend la confiance, cette confiance qui nous fait baser notre vie sur l'amour, cette confiance qui nous fait oser tout demander.

Soyons inventifs dans l'amour

En ce temps de Noël, Jésus nous invite à être inventifs : inventifs dans l'amour, ingénieux dans les paroles qui font plaisir, doués dans les gestes qui rejoignent le cœur. Osons demander à Jésus qu'Il mette un baume sur les cœurs blessés, qu'Il donne sa paix aux cœurs angoissés, qu'Il fasse connaître sa présence aux cœurs esseulés. Entendons-le nous dire son amour de la famille : Lui qui a voulu venir dans notre monde par une famille humaine, par le oui de Marie et la fidélité de Joseph. Laissons-le mettre dans notre cœur une espérance qui nous fait aller de l'avant et qui nous aide à persévérer dans la confiance, quelles que soient nos difficultés.

Dieu s'est fait humain par amour et pour nous faire participer à son amour. En nous apprenant ainsi à aimer Il nous prépare à participer pour l'éternité à la vie qui est en Dieu. Nous ne sommes pas des dieux, mais en accueillant Jésus-Christ nous accueillons en nous la vie de Dieu. Nous ne sommes pas une parcelle du divin, nous sommes des êtres humains, mais en adorant Jésus-Christ et en le reconnaissant comme notre Sauveur, nous nous ouvrons à son amour divin et transformant.

Chères lectrices et chers lecteurs, que Dieu riche en Vie et en Beauté vous attire sans cesse à Lui, qu'en la nuit de Noël Il vous baigne dans lumière de sa tendresse et la fasse rayonner à travers votre douceur, qu'Il vous bénisse + au nom du Père + et du Fils + et du Saint Esprit.

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er NOVEMBRE 2013
Sylvain Charron

NOVEMBRE, MOIS DES VIVANTS !

Lire ce texte
Publié le 1er NOVEMBRE 2013
Monseigneur Jacques Gaillot

Des braises sous les cendres.

Lire ce texte
Publié le 1er OCTOBRE 2013
Sylvain Charron

SEIGNEUR, APPRENDS-MOI À PRIER !

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don