Le cœur… dans les étoiles

1er AOÛT 2017
Par Éloi Giard, Prêtre diocésain
Envoyer à un proche

Bonjour,

Il y a une vingtaine d’années, je me suis retrouvé en vacances avec des amis en République Dominicaine. Je m’y suis découvert une passion pour la plage durant le jour, certes, mais plus encore en fin de soirée ! Être étendu sur une chaise longue au bord de la mer, n’entendre que le doux reflux des vagues et contempler la voûte étoilée : inoubliable ! Il y avait dans cette beauté céleste un appel que je ne pouvais pas ignorer. Mais… lequel ?

Après coup, je me suis souvenu d’Abraham dans la Bible. Vous rappelez-vous cet épisode où Dieu lui demande de lever les yeux et de compter les étoiles, s’il le peut ? Il se laisse alors pénétrer d’une promesse vertigineuse : Dieu l’assure qu’il fera de lui un grand peuple.

Sainte Thérèse de Lisieux, qui a l’art de nous surprendre et de nous faire sourire, nous rapporte aussi sa petite expérience avec le ciel nocturne. Un soir, à l’âge de sept ans, elle observait les étoiles. Tout à coup, elle avait vu dessiné dans leur arrangement le « T » de Thérèse. Cette découverte la ravissait et elle avait confié à son père que son nom était écrit dans le ciel.

Plus près de nous, Éric-Emmanuel Schmitt, l’écrivain francophone le plus lu dans le monde, a partagé dans son livre La nuit de feu l’expérience qui a chaviré sa vie. À l’âge de 29 ans, il participait à une expédition dans le désert du sud de l’Algérie. Il s’aperçoit tout à coup qu’il est seul, perdu dans cette immensité menaçante. La nuit tombe et le froid s’installe. Il creuse alors un trou dans le sable, s’y engouffre et se recouvre de sable pour conserver sa chaleur. Il observe les étoiles. Alors se produit l’inattendu : « le sentiment de l’absolu, la certitude qu’un ordre, une intelligence veille sur nous. Avant, j’étais seul avec moi-même, maintenant je sais que j’étais voulu en ce monde, et que j’avais des choses à dire. Il faut une confiance folle en soi pour penser qu’on a des choses à partager aux autres. »

Homme devant les étoiles
Homme devant les étoiles

Curieusement, les étoiles semblent donc avoir un pouvoir de dispenser la vie, l’amour, la force, l’espérance. Saint-Pierre peut, je crois, nous aider à comprendre. Dans sa deuxième épître, il écrit : « Vous avez raison de fixer votre attention sur les paroles des prophètes, comme une lampe brillant dans l’obscurité, jusqu’à ce que paraisse le jour et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs. »

L’expérience ultime à faire avec les étoiles se trouve donc au fond de nous. « Qui regarde à l’extérieur rêve, qui se tourne à l’intérieur s’éveille », dit Carl Gustav Jung. Quand on se découvre en profondeur, on sait qu’on aura réponse à toutes nos questions. Que l’amour est plus fort que la peur, que l’angoisse, que tout !

N’ayons donc pas peur de contempler le ciel étoilé au-dehors de nous. Il nous mènera au-dedans de nous, pour atteindre, comme chantait Jacques Brel avec une ferveur d’amour presque démente, l’inaccessible étoile !!

Bonne vie à vous tous et toutes !

Je vous bénis.

Éloi Giard, 
prêtre.

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er JUILLET 2017
Sylvain Charron

Que tous soient un !

Au moment ou j’écris cette lettre, je suis à la toute fin du pèlerinage avec Sœur Angèle et un groupe de 104 personnes. Je dois vous dire qu’à tous les jours j’ai prié pour vous, et d’une façon toute spéciale à Assise, ce petit village ou Saint-François a vécu. Pendant le pèlerinage, j’ai eu le privilège de rencontrer une personne formidable. Son prénom est Raymond et cet homme m’a évangélisé sans le savoir.

Lire ce texte
Publié le 1er JUILLET 2017
Daniel Gilbert

Mois de juillet… Tendresse avec Dieu

Nous voici enfin rendus au mois de juillet. Je dis enfin parce qu’il me semble que l’année qu’on vient de passer a été chargée de toutes sortes d’évènements qui nous ont tous un peu ébranlés. Je pense à tous ces attentats barbares qui ont frappé un peu partout dans le monde, à ces nouveaux dirigeants mondiaux qui brouillent un peu la manière de gouverner dont on s’attend habituellement.

Lire ce texte
Publié le 1er JUIN 2017
Sylvain Charron

Si tu savais à quel point tu es aimé par Dieu... Il t’aime à la folie !

C’est toujours avec une grande joie que je vous retrouve grâce à cette lettre mensuelle. En ce mois de juin qui commence, j’ai le goût de vous raconter un évènement que j’ai vécu récemment. Le mois dernier, j’étais entrain de prendre un café chez Tim Horton et je lisais tranquillement lorsqu’un jeune homme de 24 ans demande à me parler. Je l’invite à s’asseoir… il me demande si j’ai un peu de temps et je lui dis OUI !

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don