Ma rencontre avec Dieu

1er JUIN 2014
Par Claude Paradis, Curé de la rue
Envoyer à un proche

Bonjour,

Le mois de juin, c’est le mois de l’espoir. À lui tout seul, l’espoir fait avancer. N’oublions pas que les épreuves nous gardent forts et que les chagrins nous gardent humains. On ne peut pas toujours obtenir ce que nous aimons, il faut apprendre à aimer ce qui nous est donné.

Dans ma vie, j’ai eu des hauts et des bas, j’ai été itinérant et toxicomane, mais je n’ai jamais perdu confiance… un jour, j’ai rencontré Dieu et ma vie a  totalement changé.

Mon travail : prêtre la nuit.
Mon horaire : de 9h00 à 5h00, mais 9h00 le soir.
Mon adresse de bureau : aucune, dans le trafic.
Mon fidèle compagnon : Kevin, je l’ai adopté.

 À tous les soirs, je rencontre de nombreuses personnes :

  • Jeunes, prostitués, personnes âgées, itinérants.
  • Beaucoup de confessions dans les ruelles et dans les parcs.
  • À certaines occasions, l’Eucharistie avec ce peuple des oubliés.
  • Des suivis et malheureusement, des funérailles pour des gens qui sont morts sur des croix oubliées.

 Voilà la définition de mes tâches quotidiennes.

J’ai eu le privilège de rencontrer Dieu juste à un moment où je doutais de Lui. Dans une petite ruelle de Montréal, abandonné des hommes, il n’y avait plus personne. En passant devant la vieille église, poussé par je ne sais quel instinct, j’y suis rentré…

Et là, ébloui… par une lumière intense… insoutenable!  C’était Dieu… Dieu en personne, Dieu qui priait!

 Je me suis dit : « Qui prie-t-il? Il ne se prie pas lui-même? Pas Lui? Pas Dieu? »

 Non, il priait l’homme! Il me priait, moi! Il doutait de moi comme j’ai douté de Lui!

Il disait : « Oh homme, si tu existes, un signe de toi! »

J’ai dit : « Mon Dieu, je suis là! »

Il dit : « Miracle! Une humaine apparition ».

Je lui ai dit : « Mais, mon Dieu… comment pouvez-vous douter de l’existence de l’homme, puisque c’est Vous qui l’avez créé? »

Il m’a dit : « Oui… mais, il y a si longtemps que je n’en ai pas vu dans mon église que je me demandais si ce n’était pas une vue de l’Esprit! ».

 Je lui ai dit : « Vous voilà rassuré, mon Dieu! »

 Il m’a dit : « Oui! Je vais pouvoir leur dire là-haut : l’homme existe, je l’ai rencontré! »

 Dieu se manifeste toujours au moment précis où tout ce qui est humain est insuffisant, lorsque tout comme moi on s’avoue vaincu par la vie.

 Ne jamais perdre espoir, le bien que tu fais aujourd’hui peut-être oublié demain, mais continue à le faire, aies au fond de toi-même la racine de l’amour, le regard de l’amour pour les blessés, les oubliés de la vie… ce regard, ils ne l’oublieront jamais. On ne fait du bien aux écorchés vifs qu’en les aimant.

 Avant de vous quitter, j’aimerais vous demander de prier pour les vocations. Notre siècle en a bien besoin. Dieu n’appelle pas des gens parfaits, Il rend capable ceux qu’Il appelle. Dieu ne peut faire seul ce qu’Il peut faire avec nous. Toute personne est un mystère. Nous avons besoin de familles (couples), de prêtres, de religieux et religieuses, de personnes consacrées, de gens engagés au niveau de leur foi.

 Dieu est aimant et miséricordieux; je vous souhaite de Le rencontrer un soir, quelque part dans un endroit oublié, un endroit où un Dieu patient vous attend.

 Saint Jean de la Croix a écrit « Au soir de la vie, on t’interrogera sur l’amour » alors, bel été rempli d’amour!

 Je vous bénis,

Abbé Claude Paradis
Notre-Dame-de-la-rue

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er MAI 2014
Sylvain Charron

Le sourire d'une maman

J'ai reçu un témoignage extraordinaire dernièrement…il s'agit de l'histoire d'une jeune fille de 24 ans qui avait le mal de l'âme depuis très longtemps, avec des envies suicidaires de plus en plus fréquentes. Et novembre 2013, elle n'en pouvait plus et avait décidé de mettre fin à ses jours…mais avant de faire le geste, elle a ouvert la télévision…

Lire ce texte
Publié le 1er MAI 2014
Père Jean A. Patry

L'amour fou de Dieu

Blaise Pascal dit : « Dieu seul parle bien de Dieu ». Le seul qui nous révèle le vrai visage de Dieu, le vrai visage du Père est Jésus-Christ. « Qui m'a vu a vu le Père » dit Jésus. Jn 13, 9. Dans le Prologue de l'évangéliste Jean, il est dit : « Dieu, personne ne l'a jamais vu, le Fils unique qui est dans le sein du Père, c'est lui qui a conduit à le connaître ».

Lire ce texte
Publié le 1er AVRIL 2014
Sylvain Charron

Le Psaume 23 : une prière puissante!

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don