Mai, le mois de tous les miracles! 

1er MAI 2017
Par Brigitte Bédard, Journaliste, chroniqueuse et auteure
Envoyer à un proche

Chers amis,

Vous me direz qu’il est un peu trop facile d’aimer le mois de mai, et vous auriez raison. C’est facile, quoi ! Il fait beau, il fait chaud, la vie est belle !

Tout cela est vrai, mais ce n’est pas exactement pour ces raisons que mai est mon mois préféré.

Le mois de mai débute par la fête de Saint Joseph, patron des travailleurs. Le Saint qui, par son intercession, m’a sortie de la « grosse misère nouère », comme disait mon grand-papa Roger.

Le jour où je me suis retrouvée seule avec deux bébés – un de huit mois et l’autre d’à peine deux ans - sans emploi, sans pension, et bien obligée de vendre la maison, une « bonne sœur » que j’appelle ma « Sœur pétillante », me fit connaître l’importance des Saints dans nos vies.

Pour moi, « prier les Saints », c’était des vieilles histoires de ma grand-mère. Eh bien, encore une fois, je me trompais. Ma Sœur pétillante me dit : « T’as pas de travail, pas de maison, pas d’mari ? C’est un cas pour Saint Joseph ! »

Intérieurement, je me disais que c’était plutôt un cas de Saint Jude, le patron des causes désespérées, mais bon, j’avais décidé d’obéir à ma Sœur pétillante parce que je n’étais pas vraiment dans une position pour faire ma fine. Religieuse depuis des lustres, elle en savait pas mal plus sur le sujet que moi qui venait tout juste de « découvrir » Dieu.

Elle me dit qu’il fallait faire une neuvaine à Saint-Joseph. Je la fis. Au huitième jour, le téléphone sonna, et on m’offrait un contrat de deux ans, dans mon domaine, mieux payé que tous les contrats que j’avais fait depuis le début de ma carrière de journaliste ! Un an plus tard, Saint Joseph me trouvait aussi mon mari. Vous comprendrez que je ne badine plus avec les Saints…

À la mi-mai, nous fêterons le 100e anniversaire des apparitions de Fatima : le 13 mai 1917, jour anniversaire de la première apparition de la Vierge à trois petits enfants. C’est aussi le jour de l’anniversaire de naissance de notre petit dernier, Joseph-Olivier, qui aura 8 ans (ne vous demandez pas pourquoi il s’appelle Joseph…).

En 1917, la Vierge a visité ces enfants pour les inciter à la prière et leur livrer des secrets sur les fins dernières, lesquels font bien jaser.

Au-delà de tout ça, ou plutôt, au-dedans de tout ça, il y a la délicate attention d’une maman qui visite ses enfants.

Le dernier jour de mai, ce sera justement la fête de la Visitation de la Vierge Marie à sa cousine Élisabeth, stérile depuis toujours, mais là, enceinte du plus grand des prophètes…

Famille heureuse dans la nature
Famille heureuse dans la nature

Tout cela me fait voir, à travers ces trois fêtes, et en méditant sur ma propre vie, que notre foi est une affaire de famille. C’est un père qui prend en charge le destin de son enfant. C’est une mère qui encourage ses enfants à prier sans cesse, et à retrouver le sens de l’existence humaine. C’est une cousine qui vient nous visiter pour nous soutenir, nous bénir, et nous faire chanter de joie devant les miracles qui se produisent sous nos yeux et dans notre propre chair.

L’image de Dieu sur terre, c’est vraiment un homme et une femme, un père et une mère, fort, protecteur, mais doux et tendre à la fois.

Voilà bien de quoi méditer et dire merci à Dieu pendant tout le doux mois de mai.

Paix et Joie à vous tous !

Brigitte Bédard,
Journaliste catholique

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er AVRIL 2017
Sylvain Charron

JÉSUS, TU ES MON ESPÉRANCE !

J’espère de tout cœur que cette lettre vous trouvera en grande forme ! Nous approchons de plus en plus de la belle grande Fête de Pâques ! Mais avant Pâques, il y a la Semaine Sainte ou Jésus sera trahi et crucifié. Je ne peux oublier le Chemin de Croix que nous avions fait à Jérusalem en fin de nuit avec un groupe de pèlerins en 2015. Lorsque vous êtes sur place et que vous réalisez toute la souffrance de Jésus, l’émotion est à son comble.

Lire ce texte
Publié le 1er AVRIL 2017
Donald Thompson

Pâques : La victoire de l’Amour

Le fondement du christianisme ne se trouve pas dans une idée, ni dans une loi, ni dans un système moral mais dans un événement : après avoir fait l’expérience de la mort, un homme est ressuscité. Cet événement n’est pas né de l’imaginaire de quelques rêveurs. C’est un fait de l’histoire : on connaît précisément le nom du ressuscité, Jésus, originaire de Nazareth en Galilée.

Lire ce texte
Publié le 1er MARS 2017
Sylvain Charron

SI TON CŒUR TE CONDAMNE,DIEU EST PLUS GRAND QUE TON CŒUR !

C’est avec beaucoup de joie que je vous retrouve aujourd’hui en ce début de Carême 2017. Pour les 40 prochains jours, le Seigneur nous invite à aimer davantage… à pardonner davantage et à être authentique, à ne pas juger les autres, etc

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don