Lettre au virus

Lu à la télévision
Éric Gourdon
Envoyer à un proche

Cher Virus,

J’ai cru comprendre que tu te portes bien. On parle beaucoup de toi à la télé. La tournée mondiale est un succès sans précédent. Cette fois, tu as vraiment mis le paquet. On en a le souffle coupé. Ton invisibilité omniprésente sidère le monde entier. Tu fais la une de tous les journaux, mais pas l’unanimité. Tu as quand même réussi à mettre dans ta poche tous les grands dirigeants, même les plus bornés. Plus rien n’est pareil depuis que tu es là. Pour se voir aujourd’hui, il faut du Wi Fi, pour te résister, il faut se confiner. Tu es vraiment à prendre avec des gants.

En frappant à la porte de nos insouciances, elles sont devenues méfiances. Je ne reconnais plus mon quotidien. Les heures semblent plus longues. Les repaires ont déserté. Nos chemins sont devenus incertains. Tu fais tomber le masque de nos sociétés fragiles, en nous faisant porter le chapeau. Mais pourquoi t’en prendre aux plus faibles en leur arrachant leur dernier souffle? Pourquoi infliger ce dernier voyage sans un au revoir de la famille ?

Il a fallu fermer les frontières pour que l’humanité s’ouvre sur son destin, un destin qu’elle croyait contrôler.

Nous en étions à croire que notre monde allait bien quand les indices boursiers étaient à la hausse. Notre société de consommation risque un infarctus. L’encéphalogramme de nos valeurs morales était peu rassurant. L’environnement n’en était pas à son premier AVC…agonie véritablement caractérisée, causée par la quête de l’avoir, au détriment de l’être. Il serait temps de réanimer tous ces cœurs par des messages de partage, de bienveillance, de soutien et tout simplement par des messages d’amour.

La solitude gagne du terrain, la violence frappe plus fort. Le manque se heurte aux envies et aux besoins. La peur nous tient à l’écart, alors que l’empathie l’emporte sur l’égoïsme.

Finalement, il faut reconnaitre, cher virus, que tu nous offres un temps de réflexion nécessaire pour en tirer des leçons fondamentales et nous réconcilier avec la simplicité et l’essentiel.

Tu nous as fait réaliser que notre vraie richesse est celle du cœur, du partage et du temps passé avec ceux qui nous sont chers.

Depuis trop longtemps, nous nous étions égarés dans les méandres de l’inutile et du superflue.

Je me souviendrai de ce printemps où la terre aura vu fleurir et se faner tant de vies en même temps. Quel paradoxe ! Le printemps laissera dans les mémoires des chiffres qui glacent. Nous voilà figés, comme hors du temps attendant la liberté de se rassembler, de se retrouver sans crainte, la liberté de se rapprocher les uns des autres.

Tu as beaucoup voyagé. Maintenant, tu nous invites à faire escale, le temps de faire nos valises, avant d’emprunter les chemins de la tolérance. C’est en quittant la route de l’indifférence que l’humanité, un allé-simple en poche, partira vers sa plus belle destination, la modération.

Bien que tu n’aies épargné aucun pays, nous sommes unis dans le confinement et l’isolement, protégés par nos anges gardiens dans tous les hôpitaux. Ils sont des milliers dans le monde à soigner nos malades pendant que les scientifiques s’unissent pour te comprendre et trouver à nous immuniser.

Nous méprisions la nature et nous nous sommes crus supérieurs. Nous sommes forcés de reconnaître l’importance de respecter nos milieux de vie. Il aura fallu que tu nous mettes au pied du mur pour que nous reconnaissions enfin nos erreurs.

Cette pause marquera-t-elle nos mémoires au point de laisser toutes les nouvelles idées émerger et se réaliser ?

Hier, aveuglés par l’argent, aujourd’hui, forcés au confinement, et demain, invités au changement.

En épargnant les enfants, tu épargnes l’avenir, tu nous donnes l’opportunité de faire les choses autrement, à nous de la saisir pour redéfinir nos priorités.

De toute cette histoire, je m’en lave les mains en espérant de ne pas te croiser sitôt.

Signé : un citoyen du monde.

La prière à bien été envoyée.

Envoyez cette prière à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette prière directement par courriel.

Vous aimez nos prières?

Supportez-les!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don