Le Royaume de Dieu est tout proche

1er MARS 2012
Par Robert Lemire, Prêtre diocésain et animateur de retraites
Envoyer à un proche

Bonjour à tous ceux et celles que j'aime...

En ce temps du carême qui commence, je suis beaucoup interpellé en regardant Jésus se préparer pour sa mission : Proclamer que le Royaume de Dieu est tout proche. Si tu me le permets, j'aimerais te partager ma réflexion.

Si tu écoutes attentivement mes partages, tu vas réaliser que mon objectif pour toi et moi est que l'on devienne des porteurs de la bonne nouvelle à nos frères et sœurs, comme l'a été Jésus. En somme, nous sommes le Verbe de Dieu qui se fait chair. Regarde ce que Jésus nous demande avant de partir pour son Père : J'ai besoin de tes mains qui s'ouvrent pour donner, Qui se rejoignent pour prier. J'ai besoin de tes bras qui s'étendent pour accueillir, Qui aident l'estropié à tenir debout, qui louent les merveilles de ma création. J'ai besoin de tes pieds et de tes jambes pour courir vers les mal aimés, les malades, pour faire le 1er pas de la réconciliation, pour marcher sur le chemin des hommes. J'ai besoin de tes épaules pour charger les fardeaux de la vie, pour aider les autres à les porter. J'ai besoin de ton visage pour exprimer ma douceur à mes frères et sœurs, pour communiquer la richesse de mon cœur, pour sourire à la joie de vivre. J'ai besoin de tes yeux pour découvrir les joies qui n'ont pas de noms, la souffrance qui n'a pas de paroles, pour apprendre à aimer tendrement, pour admirer les merveilles quotidiennes. J'ai besoin de tes oreilles pour écouter la souffrance murmurée, pour saisir une demande d'aide non exprimée, pour écouter le chant de l'oiseau et la joie du monde. J'ai besoin de toi pour me faire connaître à mes frères et sœurs. Puis-je compter sur toi ?

Quand j'entends Jésus me dire : « La moisson est abondante et les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le Seigneur de la moisson pour qu'il envoie des ouvriers à sa moisson. » Je me remets en question; Dieu peut-il compter sur moi ?

Dans l'évangile du premier dimanche du carême, on voit Jésus partir pour le désert ou il restera quarante jours à se préparer pour sa mission. Devant nous s'ouvre un temps semblable; quarante jours (carême) pour évaluer notre vie, pour prendre conscience si oui ou non, nous sommes fidèles à notre baptême, c'est-à-dire, de reconnaître que je suis moi aussi un enfant de Dieu et que j'ai une mission comme Jésus, celle de faire connaître l'amour que notre Père porte pour tous ses enfants quels qu'ils soient. « Dieu EST amour. »

L'évangile du Mercredi des Cendres nous montre comment se préparer à notre mission : « Si vous voulez me ressembler, dit Jésus, il faut éviter d'agir devant les hommes pour se faire remarquer », (donc, la discrétion, c'est-à-dire la gratuité) ensuite, il nous invite à l'aumône, à la prière et au jeûne. La même préparation que Lui.

La prière : Prier, c'est ouvrir son cœur et sa pensée sur le monde en « saisissant » la vision de Dieu. Lorsque je prie pour mes voisins, la paroisse, ma famille... Dieu verse dans mon cœur son amour pour eux. La prière devient également une source de rafraîchissement, car par la même occasion, c'est l'antidote de l'égoïsme et du découragement. Prier, c'est s'oxygéner. La prière t'invite à une intimité avec Dieu. Retrouver et cultiver le contact avec Dieu est une source de rafraîchissement, de joie et de force. Dieu s'intéresse à toi. Il t'a créé pour être en communication avec Lui. Dieu utilise des gens ordinaires comme chacun de nous qui avons une confiance extraordinaire en Lui.

Le Jeûne : Le jeûne agréable à Dieu, c'est s'abstenir de ce qui plaît à ma chair, à mes sens, pour être à l'écoute de Dieu, à l'écoute de la souffrance de mon prochain. Jeûner revient à partager son pain avec celui qui a faim. Il est donc question de manger dans ce jeûne selon Dieu qui découle d'un cœur préparé, vidé de lui-même et rempli de la volonté divine (Philippiens 1:9-11; Colossiens 1:9-11). Consacrer son temps et son argent en faveur des autres comme fruit d'une réelle communion avec le Père et avec le Fils, voilà un jeûne qui nous coupe le souffle (si je puis me permettre l'expression) et qui ne demande qu'à être appliqué, alors la puissance divine que l'on implore sera présente ! On pourrait aussi jeûner dans nos paroles, notre bouche fait aussi beaucoup de tort, calomnie et médisance.

L'aumône : L'aumône nous rappelle notre solidarité avec les pauvres de la grande famille de Jésus (c'est notre famille aussi) et que la vraie richesse n'est pas dans les choses, mais dans l'amour de Dieu. Le lien entre l'aumône évangélique et la charité en disant : « Quand il s'offre gratuitement lui-même, le chrétien témoigne que c'est l'amour et non la richesse matérielle qui dicte les lois de l'existence. C'est donc l'amour qui donne sa valeur à l'aumône, lui qui inspire les diverses formes de don, selon les possibilités et les conditions de chacun. » « L'aumône est une manière concrète de venir en aide à ceux et celles qui sont dans le besoin, et, en même temps, un exercice ascétique pour se libérer de l'attachement aux biens terrestres. » L'aumône se fait aussi dans le partage avec l'autre de ce que nous sommes, de mes talents, de mon temps, et de mon écoute,

Comme tu vois, ce sont mes réflexions et mon engagement pour ce carême. Je t'invite à te préparer avec moi à la grande aventure de Dieu. On est une grande famille et notre frère est en souffrance, il faut l'aider. Puis-je compter sur toi pour m'aider ?... on a tout le carême pour se préparer. N'oublie jamais que tu es important dans la construction du royaume.

Je vous bénis.

Ton frère et ami,

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er FÉVRIER 2012
Sylvain Charron

FÉVRIER, MOIS DE L'AMITIÉ ET DE L'AMOUR ! Prenons le temps de dire « JE T'AIME »

Lire ce texte
Publié le 1er FÉVRIER 2012
Joseph Éveillard

Famille, berceau de l'Amour

Lire ce texte
Publié le 1er JANVIER 2012
Sylvain Charron

En cette année 2012, faisons le vœu d'aimer la vie!

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don