Jean-Paul II, homme de Dieu, de Foi, de Paix et d'Amour !

1er JUIN 2011
Par Daniel Gilbert, Prêtre diocésain
Envoyer à un proche

Le mois de juin est enfin arrivé. Le printemps a été plutôt tardif. Le mois de mai a été chargé de toutes sortes d'événements. Je veux d'abord saluer le courage de tous ces gens qui ont été affectés par la crue des eaux.

Mais je veux surtout vous parler d'un autre grand événement qui a eu lieu début mai, mais qui est passé plutôt discrètement, surtout au Québec, en raison des élections.

Il s'agit de la Béatification de Jean-Paul II à Rome le 1er mai dernier.

J'ai eu le privilège de participer à cette béatification et cela m'a permis de réaliser jusqu'à quel point ce Pape a marqué notre monde. D'abord, laissez-moi vous dire qu'il y avait du monde à la Cité du Vatican. Nous pensions pouvoir nous approcher de la place Saint-Pierre pour être le plus près possible de l'événement. Même en quittant notre hôtel à 6 heures du matin (qui était à peine à 2½  kms de là) on a été obligés de se rendre à deux kilomètres à pied plus loin pour pouvoir suivre la cérémonie sur grand écran au lieu historique de la Place Massimo Circus juste au pied du mont Palatin, là même où Rome a été fondée. Ce fut vraiment un grand événement.

Il y avait tout près d'un million de pèlerins. On sentait vraiment que c'était un moment historique que nous vivions. Vous savez, Jean-Paul II a été un Pape qui a marqué profondément le monde entier. D'abord, par ses nombreux voyages, mais surtout par ce qu'il représentait pour nous tous, c'est-à-dire un homme de Dieu, un homme de Foi, un homme de Paix et d'Amour. On se souvient tous de ses premières paroles lors de son élection en tant que Pape en 1978 : «N'ayez pas peur, ouvrez toutes grandes les portes au Seigneur !» Cette parole était affichée partout dans la ville de Rome.


C'est ce qu'il nous a enseigné de plus beau, à ne pas avoir peur. Tant de choses nous font peur dans notre monde. Il y a encore tant de guerres, tant de violence, tant de drames autour de nous. Il y a tant de souffrance et de détresse. Beaucoup de personnes désespèrent de la vie et même de Dieu. Jean-Paul II nous rappelle qu'il faut tenir bon jusqu'au bout de notre vie, qu'il faut garder la foi qui peut transporter des montagnes.

Jean-Paul II nous a aussi enseigné à pardonner. On se souvient de cet attentat sur la place Saint-Pierre en 1981. Trois balles l'ont transpercé… Deux ans plus tard, il rendait visite à son agresseur et lui accordait son pardon… Dans notre monde, le pardon est souvent vu comme une marque de faiblesse… Jean-Paul II a redonné au pardon son vrai sens : se libérer de son agresseur et de son agression pour retrouver la liberté et la paix du cœur… même si son agresseur n'a jamais exprimé de regret… semble-t-il…

Enfin, Jean-Paul II aura aussi marqué la jeunesse du monde entier. Vous avez sûrement déjà entendu parler des JMJ, des Journées Mondiales de la Jeunesse… et oui, c'est Jean-Paul II qui a eu ce génie de mettre sur pied ces grands rassemblements de jeunes. Les prochaines JMJ auront lieu à Madrid, en Espagne, en août prochain et j'y serai avec un groupe de jeunes de chez nous…

En ce début du mois de juin, je fais un souhait : que l'on n'oublie jamais ce grand témoin de Dieu et qu'on le prie pour qu'il présente nos prières au Seigneur et aussi à Marie pour qui il avait une grande dévotion.

Amitiés dans le Christ.

   Je vous béni.


La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er MAI 2011
Sylvain Charron

BONNE FÊTE À TOUTES LES MAMANS

Lire ce texte
Publié le 1er MAI 2011
Joseph Éveillard

Ma plus belle invention, dit Dieu, c'est ma Mère.

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don