Lettre d’un enfant à tous les parents du monde

Textes marquants
Envoyer à un proche

Voici ce qu’il dit :

  • Ne me donne pas tout ce que je demande, parfois je demande pour voir jusqu’où je puis obtenir.
  • Ne donne pas toujours des ordres.  Si parfois tu me demandais les choses au lieu de donner des ordres, je le ferais plus rapidement et de meilleure grâce.
  • Ne change pas si souvent d’opinion sur ce que je dois faire; décide-toi et maintiens cette décision.
  • Accomplis les promesses, bonnes ou mauvaises.  Si tu me promets une récompense, donne-la-moi, et aussi si c’est une punition.
  • Ne me compare pas à d’autres surtout à mon frère ou à ma soeur.  Si tu me déclares supérieur à l’autre, ce dernier en souffrira et, si tu me fais paraître pire que les autres, ce sera moi qui souffrirai.
  • Parle-moi sans crier, car si tu cries, je te respecterai moins… Tu m’enseignes aussi à crier et je veux pas l’apprendre.
  • Laisse-moi me valoriser moi-même.  Si tu fais tout pour moi, je n’apprendrai jamais.
  • Ne mens pas devant moi et ne me demande pas que je mente pour toi, même si c’est pour te tirer d’embarras.  Tu me fais sentir mal et perdre la foi en ce que tu es et ce que tu dis.
  • Quand je fais quelque chose de mal, n’exige pas que je te dire : « pourquoi je l’ai fait ».  Parfois je ne le sais même pas.
  • Quand tu t’es trompé, admets-le et l’opinion que j’ai de toi augmentera.  Tu m’enseigneras ainsi à admettre mes erreurs.
  • Sois aussi aimable et cordial avec moi qu’avec tes amis, même si nous sommes de la même famille, cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas être amis aussi.
  • Ne me dis pas de faire une chose si tu ne peux pas toi-même l’accomplir.  J’apprendrai et ferai toujours ce que tu fais même si tu ne le dis pas; mais je ne ferai jamais ce que tu dis et que tu ne fais pas.
  • Enseigne-moi à connaître et à aimer Dieu, même si à l’école on veut me l’enseigner; ça ne sert à rien si je vois que vous ne connaissez pas Dieu et que vous ne l’aimez pas.
  • Quand je te conte un de mes problèmes, ne me dis pas : « Je n’ai pas le temps d’écouter les niaiseries » ou « cela n’a pas d’importance ».  Essaie de me comprendre et de m’aider.
  • Aime-moi et dis le moi.  J’aime à te l’entendre dire, bien que tu ne crois pas nécessaire de me le dire.

La prière à bien été envoyée.

Envoyez cette prière à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette prière directement par courriel.

Vous aimez nos prières?

Supportez-les!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don