Les pelleteurs de nuages

1er OCTOBRE 2013
Par Jean Desclos, Théologien et prêtre diocésain
Envoyer à un proche

Bonjour à vous tous,

Sept heures du matin, d'un matin radieux d'été, au bord d'un lac reflétant le bleu d'un ciel sans nuage. Sans aucun nuage. Je m'émerveille de ce paysage clair, lumineux, vivant, calme. Sans nuage. Qu'arrive-t-il ? Tout à coup mon œil repère un minuscule ourlet de ouate blanche, au-dessus de la montagne qui trône au bout du lac. D'où vient ce nuage ? Sans doute du fond de l'horizon qui est caché à mes yeux. Je replonge dans la réflexion et la rêverie. Quoi ? Le petit nuage est devenu obèse de tous les côtés ! Quel est ce phénomène ? Et vite apparaissent d'autres nuages venus de nulle part dans ce ciel parfaitement bleu.

Je réfléchis. Je comprends que les molécules de vapeur translucides s'agglomèrent doucement, sans bruit, pour former, à partir de leur tissu invisible, une superbe forme blanche et reluisante de soleil, qui prend tour à tour les aspects d'un oiseau, d'une tête humaine, d'un cheval... Me voilà entraîné dans les nuages, à pelleter des nuages avec mes réflexions vaporeuses.

Elles m'entraînent au Ciel. Le monde spirituel est un tissu de réalités invisibles à partir de notre petit point d'observation terrestre. Mais soudain apparaissent ses manifestations, sa réalité vraie. Pour qui pense que les objets de la foi doivent être démontrables, palpables, contrôlables par nos sciences, ce phénomène donne à penser. « L'essentiel est invisible pour les yeux », dit le Petit Prince. Ainsi pour notre Dieu qui se révèle à Élie comme le souffle d'une brise légère. Ainsi pour nos amis du ciel, nos défunts, nos belles émotions demeurées secrètes, nos prières silencieuses.

Les nuages qui sortent de nulle part me parlent de la créativité, cette qualité qui se conjugue avec le verbe créer, ce qui signifie faire surgir quelque chose de rien et faire surgir du neuf. De rien de visible. De rien de palpable. Les pelleteurs de nuages que sont les poètes, les artistes, les mystiques, les gens qui questionnent et réfléchissent sur le sens de la vie, les croyants que nous sommes savent bien qu'il faut faire confiance aux molécules de vapeur translucides, invisibles, dont on contrôle mal le mouvement, mais qui finissent par se conjuguer en un ensemble plein de douceur et de beauté.

Ainsi nos prières et nos engagements conjugués, discrets, peu visibles, sans prétention, et qui soudain changent la couleur du ciel, en l'ornant de beaux nuages blancs d'amour et de douceur, qui flottent calmement au souffle de l'Esprit qui les mène on ne sait où, mais que Dieu sait où.

Je vous bénis,

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er SEPTEMBRE 2013
Sylvain Charron

La nouvelle saison!

Lire ce texte
Publié le 1er SEPTEMBRE 2013

C'est la rentrée !

Lire ce texte
Publié le 1er AOÛT 2013
Sylvain Charron

Ensemble, prions pour la communauté de Lac-Mégantic !

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don