Un mot de tous nos collaborateurs

1er JUILLET 2010
Par ,
Envoyer à un proche

Sylvain, cher beau-frère,

On se connaît depuis longtemps déjà…merci de m'avoir fait découvrir l'Amour et mille fois ¨merci¨d'avoir aimé ton frère, mon mari, malgré ses erreurs…nos erreurs…Pour moi aussi, Dieu était un mot bien abstrait…mais aujourd'hui, je suis tellement heureuse avec nos enfants qui sont, pour nous, des cadeaux de Dieu Lui-même ! Je suis heureuse de collaborer à ma façon à La Victoire de l'Amour…je me sens tellement aimée de Lui…merci à vous qui êtes aussi ma Famille !

Line Quirion


Bonjour,

Travailler à la Victoire de l'Amour fut et est encore un privilège! J'ai appris à mieux me connaître et à être plus proche de Dieu. À chaque jour jour, par vos téléphones ou vos lettres, vos nombreux témoignages sont là pour nous transformer et nous faire grandir.

En mon nom et au nom de toute l'équipe, je tiens à remercier tous les bénévoles qui se sont succédés au fil des ans afin que nous puissions bien vous servir.  Que ce soit au niveau de la ligne d'écoute de jadis, des envois de votre cadeau du mois, du traitement du courrier, tous et toutes resteront gravés dans nos cœurs. Quelques uns sont décédés, d'autres nous ont quittés  pour toutes sortes de raisons mais sachez que notre cœur se souvient d'eux et je suis convaincue que leurs prières nous accompagnent toujours.

Marina Lachance


Cher Sylvain,

Mon expérience, à La Victoire de l'Amour, m'a permis de vivre une relation très approfondie avec le Seigneur. Il est arrivé un moment dans ma vie où j'ai pris un temps de silence pour réaliser combien ce Dieu est Amour et miséricorde et que malgré mes erreurs, Il me donne toujours une seconde chance. Ainsi, pour rendre grâce au Seigneur de sa bonté, j'ai décidé de répandre l'Amour autour de moi le plus possible, de pardonner et dire merci. Et depuis ce moment, je vis une paix intérieure car je sais que Dieu veille sur moi et que quelles que soient mes difficultés, je sais qu'Il est au contrôle. Je remercie le Seigneur de m'avoir donné la chance d'être dans la grande famille de La Victoire de l'Amour et je prie pour toi, Sylvain, pour que le Saint-Esprit continue de te guider dans ta mission d'évangélisation.

Paix du Christ !

Chantal Roas


Mon devoir de miséricorde

La miséricorde n'est pas qu'UN aspect de la révélation chrétienne, elle en est le cœur. Cette insistance sur la miséricorde du Père éternel, manifestée par le Fils, distingue le christianisme du judaïsme et surtout de l'islam, où la justice de Dieu comprise au sens de « rigueur divine » est nettement plus appuyée. Dans l'Évangile, plusieurs rencontres de Jésus avec des pécheurs publics (La samaritaine, Zachée, le publicain, le bon larron, le fils prodigue, etc…) manifestent sa « divine pédagogie »: d'abord s'approcher de chacun(e) pour lui faire comprendre de quel amour éternel et d'infinie miséricorde il/elle est aimé(e), AVANT de rappeler les exigences morales découlant de cette découverte de l'Amour divin - et non le contraire. Pour Jésus, l'amour précède toujours le jugement, et il n'y a de jugement que découlant de l'Amour. Certes, le Père est juste, mais sa Justice est Amour – un paradoxe à regard humain, mais une réalité dans le mystère du Dieu trois fois Saint, le Seul qui puisse sonder avec justice « les reins et le cœur » de chacun(e).

Luc Phaneuf, docteur en théologie


Cher Sylvain et à vous les bienfaiteurs,

Je connais La Victoire de l'Amour depuis plus de 12 ans. Cette œuvre a changé ma vie, et ce pour toujours. J'ai découvert l'Amour de Dieu pour moi, malgré mes erreurs du passé et de mon futur ! Le Message de La Victoire de l'Amour m'a permis de me dépasser et d'aller plus loin sur le Chemin de la Vie…j'ai simplement appris à aimer et à me laisser aimer…J'ai enfin découvert que Dieu est Amour, Tendresse et Pardon !

Simplement merci !

Miguel


Bonjour à vous,

Ça me fait drôle de vous écrire…je suis un employé de La Victoire de l'Amour qui est le responsable informatique. Évidemment, j'ai travaillé à d'autres endroits avant, mais ce qui me frappe ici, c'est l'¨amour¨ et la ¨bonté¨ des autres employé(e)s et aussi des remarquables bénévoles. Jamais dans ma vie, je n'ai vécu cela et je veux remercier La Victoire de l'Amour…Grâce à cette œuvre, j'ai découvert que je suis aimé de Dieu…ce que je ne croyais pas avant…

Merci !

Daniel Boudreau


Bonjour à vous,

Comme vous le savez, je suis le frère cadet de Sylvain. Ce qui me frappe à La Victoire de l'Amour, c'est justement l'Amour inconditionnel…je peux vous dire en toute franchise, qu'avant, pour moi, Dieu ne voulait pas dire grand-chose…mais lorsque je suis tombé dans l'enfer de la cocaïne dans les années 90, mon frère ne m'a pas laissé tomber…il m'a aimé malgré tout…et cela m'a profondément marqué…et je me suis relevé…un peu plus tard, je suis retombé et encore une fois…il était là…j'ai enfin découvert l'Amour inconditionnel de Dieu pour moi ! Merci à vous de La Victoire de l'Amour…vous avez fait de moi un homme…je suis maintenant marié et père, grâce à cet Amour inconditionnel…ce n'est pas parce qu'on a un passé tordu qu'on ne peut pas avoir un avenir merveilleux. Merci de ne pas m'avoir jugé ! L'Amour m'a sauvé !

Denis Charron


Sylvain,

J'aime bien le nom de l'émission « La Victoire de l'Amour ».  C'est donc dire que le commandement de l'amour de Dieu et du prochain que Jésus est venu accomplir en plénitude doit guider notre discours et notre agir en communion Église. Il est clair que sur les questions éthiques, tel par exemple l'avortement, tout n'est pas blanc ou noir : au contraire, souvent entre deux « bien » nous devons choisir le meilleur et entre deux « mal », choisir le moindre.

Objectivement, en tant que chrétiens, nous sommes pour la vie, mais subjectivement, dans une situation et un contexte précis, la conscience d'une personne chrétienne est confrontée à prendre une décision dans laquelle il y a le plus de qualité de vie et ce, au nom du Dieu de la vie. Nous ne devons pas écraser mais éclairer la conscience d'une personne.  « La Victoire de l'Amour »  tente ce défi difficile dans la foi.

Donald Thompson, prêtre


La Victoire de l'Esprit

L'Évangile est la Bonne Nouvelle de l'Esprit qui libère de la lettre. La lettre tue, l'esprit vivifie. En Église, dans les questions de morale, comme sur l'avortement ou la contraception, nous avons élaboré des raisonnements rigoureux qui représentent un idéal élevé. Nous apprenons de plus en plus à regarder la vie concrète et les limites des gens, et à être bienveillants et pleins de compassion pour les situations complexes qu'ils vivent, plus souvent dans la souffrance que dans la négligence ou la culpabilité. Nos jugements et nos décisions éthiques sont soit le produit d'une rationalité froide, de principes, indiscutables, soit le résultat d'une rationalité chaude, qui tient compte des situations réelles des gens, en cherchant à rejoindre le mieux possible l'idéal proposé.

L'enseignement de Jésus est une Bonne Nouvelle qui se situe du côté de la rationalité chaude. Lui ne propose jamais de s'en remettre à une sorte de fondamentalisme éthique : « C'est écrit, c'est la loi, c'est obligatoire. »  Il accueille la fragilité humaine avec compassion et générosité.

Nous vivons des moments pénibles, en Église, non seulement à cause du scandale de prêtres coupables de pédophilie, mais également en projetant l'image de l'intransigeance éthique, sans nuance. Nous devons nous interroger sur la cohérence de nos options éthiques avec la manière de vivre et de dire de Jésus qui, sur des questions très controversées à son époque, a toujours pris le parti des pécheurs non pour les approuver, mais pour les inviter à progresser vers le bien, en tenant compte de leurs fragilités, sans les condamner.

Jean Desclos, prêtre


« C'est l'Amour et la Miséricorde que Je désire et non les sacrifices. »

Cher Sylvain,

 Si je suis l'animateur des émissions des Matins de Dieu de La Victoire de l'Amour, c'est que je veux présenter ce Dieu qui est pour moi, le Dieu de Jésus, Celui qui veut absolument marcher avec nous, Celui qui ne juge pas, Celui qui nous dit que je vaux plus que mon pire péché.

Toutes les lettres que je reçois sont un témoignage d'une Espérance de Jésus qui nous dit à chacun : « Si tu savais comme Je t'aime et jamais Je ne te laisserai tomber. » Sylvain, La Victoire de l'Amour est un Phare dans la nuit pour les croyants que nous sommes.

Surtout, ne lâchons pas et proclamons encore et encore que Dieu est Amour et ce, quelles que soient les critiques.

Robert Lemire, prêtre


Sylvain, toi le passionné !

Il y a maintenant plus d'une décennie que je te connais et tu as toujours été un amoureux de la Vie. Lorsque je te vois te battre pour dire à des milliers de personnes que l'Amour de Dieu doit toujours passer avant la loi, sache que je suis fière de toi et je t'appuie de tout mon cœur ! Mais, je te le dis avec toute mon amitié et avec mon expérience…cela n'est pas facile, mais continue et surtout ne lâche pas!

Certains te lâcheront, mais le Christ ne te lâchera jamais… JAMAIS … crois-moi … courage !

Ton amie, Sœur Angèle


Cher Sylvain,

Annoncer l'Évangile, tel qu'Il est, n'est pas tâche facile…annoncer l'Amour de Dieu pour tous est un grand risque. Rappelle-toi que Jésus a payé cher…Il n'a pas été compris et malheureusement, beaucoup ne Le comprennent pas encore.  Mais il faut continuer à annoncer que l'Amour de Dieu passera toujours avant la loi et les règles…l'Amour est vainqueur de tout. Ce qui change le cœur d'un humain, c'est l'Amour et non la peur !

Avec amitié, Joseph Éveillard, prêtre


Cher Sylvain et toute l'équipe de la Victoire de l'Amour, 

Je partage cette aventure depuis les tous débuts et je peux dire que l'œuvre de Dieu s'accomplit pour que la Bonne Nouvelle de Jésus soit proclamée à toutes les nations.  Mais pour que ce message parvienne jusqu'au bout du monde, il nous faut commencer par ceux et celles qui sont autour de nous et entre autres, les ¨plus petits¨. N'est-ce pas la voix que Jésus Lui-même a prise pour répandre son message.  Notre équipe est très variée, ce qui donne plusieurs facettes à l'annonce de la parole.  Nous devons constamment regarder les plus démunis, les plus pauvres, ceux et celles qui se sentent indignes d'approcher Dieu, pour justement leur montrer la tendresse et la compassion de ce Dieu plein d'Amour qu'est le Nôtre. Je remarque que chaque personne qui prend la parole est profondément respectueuse et pleine de compassion pour toutes les personnes qui entendent ce message, et il est important de garder cet objectif des ¨plus petits¨, pour que notre message ne soit pas une voix qui juge ou qui condamne, mais qui rassure et apporte la Paix. Je suis heureux de faire partie de cette équipe et je suis en mesure de voir les fruits chez ceux et celles qui nous témoignent jusqu'à quel point certaines émissions du dimanche et des Matins de Dieu les ont touchés et comment leur vie a été changée.  C'est là l'œuvre de Dieu.

 Merci, Seigneur, de faire de nous tes humbles serviteurs.

 Père Yvon Samson, o.ss.t.


Sylvain, mon cher ami,

Je suis fier de collaborer à la Victoire de l'Amour.  J'aime cette œuvre, car elle cherche à rejoindre des gens plus distants, qui se sentent souvent rejetés et jugés et qui ont besoin d'entendre une parole d'accueil et de compréhension.

Je suis avec toi Sylvain et je veux t'aider à faire connaître le Jésus de l'Évangile.

Robert Jolicoeur, prêtre


Cher(e)s ami(e)s de la Victoire de l'Amour,

Je veux juste vous remercier de soutenir cette belle œuvre qui nous permet d'annoncer l'Évangile sur la place publique. Parfois, je me demande si cela vaut la peine de continuer d'aller à Montréal pour enregistrer des homélies, compte tenu du travail en paroisse qui me demande beaucoup de mon temps. Puis, il y a des gens qui me disent que cela leur fait du bien d'entendre les explications que je donne sur l'Évangile du jour. Je me dis alors que je dois continuer, car le message de Jésus est souvent déformé. La tendance à vouloir mettre la loi et les règlements en premier est tellement forte aujourd'hui. On juge et condamne facilement ceux et celles qui semblent s'éloigner de certaines lois de l'Église. Mais n'oublions jamais que Jésus a toujours été suspecté de ne pas suivre la loi à la lettre…la loi des pharisiens et des Sadducéens. Que de fois Jésus a été obligé d'expliquer pourquoi Il ne condamnait personne, pourquoi Il pardonnait à la femme pécheresse, à Zachée, à Matthieu, pourquoi Il se tenait avec les publicains et les pécheurs…on cherchait toujours à Le prendre en défaut justement parce qu'Il faisait de la place à tout le monde dans son cœur. Est-ce que nous sommes témoins de l'Amour du Christ ou des lois des hommes ? Je pense qu'il faut garder un bon équilibre entre les deux. Le sabbat a été fait pour l'homme et non l'homme pour le sabbat. « Que ceux qui ont des oreilles entendent…» comme dirait Jésus.

Je termine en disant ceci : « On ne fait jamais de mal en faisant du bien…» méditons là-dessus.

Prions pour que la Victoire de l'Amour poursuive son œuvre encore très très longtemps.

Mes  amitiés sincères à tous et à toutes.

Cher Sylvain, laisse-toi guider par Celui que tu aimes, Jésus !

Daniel Gilbert, prêtre


Ma plus belle décision

Il y a 15 ans, j'ai dit « oui » un grand « oui » à Évangélisation 2000. Je ne l'ai jamais regretté. Cet organisme a transformé ma vie.  Mon cœur qui gardait des souvenirs d'enfance douloureux, avec l'enseignement d'un Dieu sévère, exigeant, incompréhensible pour mon cœur d'enfant, à commencé à s'ouvrir face à l'approche  chaleureuse d'un Dieu plein d'amour et de tendresse que je découvrais avec l'équipe d'Évangélisation 2000. Doucement, ma foi a grandi, elle s'est épanouie. Aujourd'hui, je travaille toujours avec Sylvain.  Nous avons traversé des orages mais l'œuvre est restée debout, plus forte que jamais, parce que « La Victoire de l'Amour» est une œuvre de Dieu!

Hélène Fontayne


Cher Sylvain,

Il y a plusieurs années déjà, je découvrais tout à fait par hasard ton émission « La Victoire de l'Amour » à ce moment, « Évangélisation 2000 ».  Elle attira immédiatement mon attention de par son titre avant-gardiste des années 1990 et son Sujet plutôt délicat du moins à cette époque.

C'est alors que je me suis surprise à écouter attentivement ce jeune homme proclamant la parole de Dieu.  J'étais très impressionnée par tes propos mais surtout de cet état d'être Doux, Bon et Franc que tu dégageais.  Dès cet instant, je m'y suis intéressé, tes invités étaient de choix et j'ai appris beaucoup sur l'évangile et la bonté du monde.

Aujourd'hui, je fais moi-même parti de ton équipe et j'en suis très fière, c'est donc dire qu'il n'y pas de hasard, chaque jour j'ai l'occasion de parler et parfois de discuter avec nos précieux donateurs et cela me permet de constater à quel point la bonté et l'amour les habitent.  Ton émission est une nourriture pour l'âme, un véhicule dont les gens ont  besoin pour rester en contact avec notre Dieu Bon même en ces temps si difficiles, elle nous permet aussi de comprendre que Dieu est à la portée de tous, ce sans aucun égard. Saches cher Sylvain qu'aussi minime soit mon rôle, je me sens privilégiée de participer à ta Grande Mission.

Michelle


 


 

La lecture à bien été envoyée.

Envoyez cette lecture à un de vos proches!

Remplissez le formulaire ci-joint et envoyez cette lecture directement par courriel.

Poursuivez votre lecture

Publié le 1er JUIN 2010

Un immense merci à la vie

Lire ce texte
Publié le 1er JUIN 2010
Sylvain Charron

Vaut mieux aimer que d'avoir raison.

Lire ce texte
Publié le 1er MAI 2010

À l'occasion de la fête des Mères

Lire ce texte

Vous aimez nous lire?

Supportez-nous!

Faites un don et aidez-nous à produire ce contenu. Proclamation de la Parole de Dieu à la télévision et sur le Web grâce à votre support.

Faire un don